Mon premier manteau, mon projet boulet

Nom d'une couture ! Mon premier manteau - Burda 119 octobre 2016

Lorsque j’ai commencé la couture il y a un an et demi, jamais je n’aurais imaginé coudre un manteau un jour. C’était impensable pour moi… j’étais du genre « Non mais comment on fait çà ? Ça à l’air compliqué ! »

Oui mais j’ai eu une envie soudaine de faire mon premier manteau…

Du choix du patron, au choix des tissus, en passant par toutes les étapes de la réalisation et la résolution des problèmes rencontrés, je vous dis tout ! Suivez-moi…

Le choix du patron pour mon manteau

Je ne me souviens pas vous l’avoir déjà dit, mais voilà, j’adore les magazines de patrons Burda Style ! J’aime les feuilleter – des fois, juste pour le plaisir – et découvrir plein de jolis modèles. Je ne suis pas abonnée car certaines éditions ne me correspondent pas, mais malgré tout j’en achète très régulièrement.

Je sais, ce n’est pas bien, il vaut mieux faire vivre les créateurs de patrons indépendants et c’est d’ailleurs ce que je fais tant j’aime aussi tous leurs patrons (Deer and Doe pattern, Louis Antoinettes pattern, Vanessa Pouzet, Mlm patron, Cozylittleword, I am pattern, Orageuse pattern, ready to sew, et tant d’autres). Mais voilà, des fois on flashe sur un modèle…

Pour mon manteau j’ai porté mon dévolu sur le patron 119 du magazine Burda style d’octobre 2016. Je cherchais un manteau simple et ce caban était parfait, un vrai coup de cœur ! Il semblerait d’ailleurs que je ne sois pas la seule à avoir repéré ce modèle, puisque Likeabobo le cite dans son article présentant son top 10 de patrons de manteaux pour un hiver bien au chaud.

Magazine Burda style 201 - octobre 2016 - caban manteau 119

Petit plus avec ce patron : la possibilité de faire un col amovible. Et il est également déclinable également en version courte si jamais ça vous dit.

Magazine Burda style 201 - octobre 2016 - veste et manteau 119

Point mode :

En ce moment, la tendance actuelle est au manteau plutôt oversize, long, de forme « manteau peignoir » ou manteau officier.

Si vous souhaitez une coupe plutôt classique – parce que comme moi vous n’êtes pas grande et que le long ça tasse –  la tendance peut être orientée uniquement par le choix de la couleur. Cet hiver passe plutôt par les imprimés tartans, les couleurs pastel, framboise ou kaki. Bien sûr le noir et le gris sont intemporels, misez dessus est une valeur sur !

Niveau tissu, les lainages épais, à bouclettes ou pas, les draps de laine ou encore la peau retournée ou fausse fourrure, font leur entrée dans le dressing des podiums et des magasins de prêt à porter.

Mon manteau ne rentre donc pas réellement dans la mode d’un point de vue « coupe » malgré un modèle intemporel – je ne me foule pas trop quoi 😉

Voyons voir si mon tissu correspond maintenant…

J’ai eu le coup de cœur pour un tissu

Le choix de mon tissu s’est imposé de lui-même suite à un gros coup de cœur ! Je l’ai trouvé sur le site internet Les Coupons Saint Pierre au prix de 45 € les 3 mètres. C’est une laine bouillie couleur lie-de-vin / framboise. J’adore ! Et puis mon manteau allait rentrer dans la tendance du coup 😉

Nom d'une couture ! Mon premier manteau - Burda 119 octobre 2016

Niveau entretien, je ne me suis pas posé de questions à vrai dire – mais c’est pas bien – et comme avant toutes cousettes, j’ai lavé mon tissu… à 30°C sur un cycle court de 30 minutes. Il n’a pas feutré, ouf !

La qualité du tissu est vraiment top, il est ni doux ni rêche, juste ce qu’il faut. Et point important il ne pique pas ! Car c’est vrai que certaines matières, notamment la laine, peuvent être désagréables à porter et nous gratter dans le cou. Mais là pas du tout !

J’ai juste l’impression qu’il s’est détendu au repassage des pièces, mais apparemment, en discutant avec des couturières aguerries (Louise et Zazie), la laine bouille se détend facilement.

Pour la doublure, j’ai acheté un tissu à motifs cachemires dans les tons de rose, de blanc et de bleu marine, qui s’accordent parfaitement avec la couleur de ce lainage. Je l’ai déniché également sur le site Les coupons Saint Pierre le même jour, mais dans le coin des bonnes affaires puisque je l’ai eu à 5€ les 3 mètres, top quoi !

Nom d'une couture ! Mon premier manteau - Burda 119 octobre 2016

Par contre, pour la doublure des manches j’ai utilisé un coupon Mondial Tissus en tissu « doublure », acheté dans le bac à coupon, 50 centimes. Mais je vous explique pourquoi ce choix de tissu un peu plus bas.

Nom d'une couture ! Mon premier manteau - doublure manches

Comment sont les explications Burda ?

Alors comment vous dire… les explications Burda sont comme toujours un véritable casse-tête. C’est d’ailleurs ce qui m’a freiné un bon moment avant d’avoir l’impulsion pour commencer ce projet. Entre la difficulté pour décalquer le patron et les explications alambiquées… dure, dure de s’y retrouver.

Heureusement que pour ce modèle il y avait un pas-à-pas en images – pour la version courte mais facilement adaptable à la version longue – car sinon j’aurais bien galéré pour la comprehension. Il faut bien prendre son temps avant de commencer et bien lire toutes les petites lignes sinon vous allez oublier des choses – çà m’arrive très souvent 😉

Et puis, au fil de mes cousettes, j’ai appris de nouvelles techniques, à avoir une nouvelle vision des choses, d’appréhender différemment les explications… vous aussi vous avez eu cette impression d’évolution au fil de vos créations ?

Pour celles qui m’ont suivi sur Instagram, la réalisation de ce manteau n’a pourtant pas été une mince affaire ! Une galère incroyable !

Un projet boulet… pourquoi ?

Au début tout roulait, la coupe du tissu, la fixation du thermocollant – ce n’est pas trop difficile en même temps – et le montage de l’extérieur du manteau dont les poches passepoilées (carrées au lieu de pointues sur les extrémités).

Et puis j’ai fait le premier essayage… et là, le drame ! Le manteau était trop large

Il faut tailler dans le vif !
  • Première modification significative : j’ai repris les deux pans de devant en les retaillant sur 8 centimètres de large.

Puis essayage de nouveau… Et de nouveau le drame… j’avais trop réduit !!!! Je me retrouvais avec un genre de trou devant et deux grands pans pour le col. Ho rage, ho désespoir… tellement déçu que j’ai jeté mon manteau à la poubelle. Oui, oui, à la poubelle !

J’ai laissé passer quelques heures, le temps d’aller au sport me vider la tête. A mon retour, j’ai ressorti mon manteau de la poubelle et j’ai commencé à réfléchir à une solution pour ne pas gâcher mon travail déjà effectué et mon beau lainage. Mais j’avais besoin de faire une pause quand même… 3 jours en tout !

Quand je me suis enfin remise dans mon atelier, j’ai pu rectifier le tir :

  • J’ai retaillé les deux grandes « bavettes » deux fois – pas sûr que çà s’appelle comme çà 😂 – pour réduire l’aspect trop creusé sur le devant. Visible encore malgré tout sur certaines photos…

Nom d'une couture ! Mon premier manteau - Burda 119 octobre 2016

  • Puis j’ai retravaillé la courbe des coutures latérales de la taille pour affiner ma silhouette. L’effet « oversize » tendance ne me va pas.

Nom d'une couture ! Mon premier manteau - Burda 119 octobre 2016

Sauvez les meubles…
  • J’ai finalement pris le parti pris de réduire la hauteur du manteau qui me donnait l’aspect d’une bouteille d’Orangina – sympa hein l’image – en retirant 13 centimètres.
  • Enfin, j’ai pris la décision de ne mettre qu’un bouton haut pour ne pas trop serrer le manteau au niveau des fesses et donc de laisser un peu libre le bas du manteau pour faire une ouverture en V sur le devant.

Mais en essayant de nouveau j’ai vu que mes deux poches passepoilées s’ouvraient du fait que je devais resserrer le manteau pour bien le fermer, et qu’il me grossissait… pfuu c’était toujours pas gagné !

  • J’ai donc raccourci les marges de couture de chaque passepoil. Çà a résolu un peu l’effet « grossissant » mais çà s’ouvrait encore plus !

Nom d'une couture ! Mon premier manteau - Burda 119 octobre 2016

Voici ma solution à ce nouveau problème :

  • Mettre en place une fermeture à glissière invisible ! Acheté chez Laine et Tissu Mérignac, je les ai aussitôt posés avec un point invisible à la main. Et hop, l’affaire était résolue – çà, c’est fait !

Nom d'une couture ! Mon premier manteau - poches passepoilées fermées

Et puis…
  • J’ai refait l’intersection entre le petit pan et le grand pan de chaque côté du col, car c’était moche, çà plissait bizarrement. Ce n’est pas parfait, mais croyez-moi, c’était bien pire avant !

Nom d'une couture ! Mon premier manteau - Burda 119 octobre 2016

Petit à petit j’ai commencé à reprendre goût à ce manteau que j’avais tant détesté à un moment donné. J’ai donc poursuivi mes efforts en créant la doublure avec mon joli tissu cachemire pour le corps et un tissu « doublure » pour les manches – pour que çà glisse bien quand je le rentre (merci Sandrine pour l’astuce !).

J’ai monté les manches de la doublure au Café couture Bordelais. Merci beaucoup les filles pour votre aide lors des essayages, çà m’a permis de voir pourquoi ma doublure me serrait dans le dos.

  • J’ai dû découdre les emmanchures et les refaire à 5 mm du bord au lieu des 1 cm et retirer 3 cm sur le pli d’aisance du haut du dos. Un coup de surjeteuse pour garantir la solidité dans le temps et hop un nouveau problème résolu.

Nom d'une couture ! Mon premier manteau - doublure manche

Là où ça c’est compliqué c’est quand j’ai monté la doublure. Les explications Burda étaient vraiment très floues et en la montant comme je le fais habituellement je ne retrouvais pas le pli « soufflet » que cela donne sur un manteau commercial. Je me suis souvenue qu’Anne-Marie avait posté une photo de son super soufflet et je l’ai donc contacté pour en savoir plus. Il se trouve qu’elle avait suivi le pas à pas de la République du Chiffon pour le montage de la veste Michelle. Après quelques essais, j’ai finalement compris ce qui n’allait pas dans mon montage et j’ai dû :

  • Recouper le bas sur 4 cm pour obtenir une bande sur l’extérieur et retirer les mêmes 4 cm sur la doublure
  • Effectuer le pas à pas du montage, mais en préférant monter entièrement les manches et garder une ouverture plutôt sur le bas de la doublure pour retourner le tout à la fin, et finir avec une couture invisible réalisé à la main.

Nom d'une couture ! Mon premier manteau - doublure soufflet

Pour ajouter un aspect « vrai manteau » j’ai réalisé une surpiqûre sur le pourtour du manteau pour fixer le tissu extérieur et la parementure.

Nom d'une couture ! Mon premier manteau - Burda 119 octobre 2016

Et pour finir, j’ai fait la boutonnière – automatique avec ma machine à coudre – et mis en place le bouton.

Nom d'une couture ! Mon premier manteau - Burda 119 octobre 2016

Wahhhh, ça y est, il est enfin fini !!

J’espère qu’il vous plaira, moi je l’adore déjà. Comme quoi, il ne faut jamais baisser les bras et abandonner. Il y a toujours une solution !

Nom d'une couture ! Mon premier manteau - Burda 119 octobre 2016

Je me suis rajoutée un petit accessoire pour une fois, je ne sais jamais quoi faire de mes mains !Nom d'une couture ! Mon premier manteau - Burda 119 octobre 2016

Avec les yeux fatigués… je suis enrhumée !Nom d'une couture ! Mon premier manteau - Burda 119 octobre 2016

Nom d'une couture ! Mon premier manteau - Burda 119 octobre 2016

Tiens, c’est bizarre, il y a un drone qui survole le jardin…Nom d'une couture ! Mon premier manteau - Burda 119 octobre 2016

Nom d'une couture ! Mon premier manteau - Burda 119 octobre 2016

Les poches sont aussi en cachemire 😉Nom d'une couture ! Mon premier manteau - Intérieur de poches

***
J’AI VAINCU !!

Nom d'une couture ! Mon premier manteau - Burda 119 octobre 2016

Que pensez-vous de mon manteau ?
Avez-vous déjà eu un projet boulet ?

***

Patron : Manteau 119 / magazine Burda style n°201 – 10/2016
Tissu : Laine bouillie framboise (45 € les 3m) et tissus coton à motifs cachemires (5 € les 3 m) / site internet Les Coupons Saint Pierre
Mercerie : du tissu thermocollant tissé 2.99 € le mètre / Mondial tissus
2 fermetures à glissières invisibles 22 cm / Laines et Tissus Mérignac
1 paire d’épaulettes de taille moyenne / Mondial tissus
Fil Gütermann n°375 / Mondial Tissus
Et 1 gros bouton que j’avais déjà (attention au diamètre maxi de votre boutonnière automatique)

Je porte aussi :
Pantalon slim / PROMOD
Pull fluffy rose à flocon / CARREFOUR (hiver 2016/2017)
Boots noires vernies / ANDRE CHAUSSURE
Sac à main rose « La Charmeuse » / LANCEL

____________________________

Newsletter : Oui je veux en découvrir plus !

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez mes nouveaux articles publiés.

____________________________

17 comments

  1. Chatkikou a dit :

    Il est vraiment très beau, très réussi ton manteau boulet ! La couleur est magnifique et t’illumine le visage. On ne voit pas du tout que tu as eu tant de misères en cousant ce manteau. Tu as vraiment bien tout repris jusqu’à ce qu’il t’aille parfaitement. Tu mérites des félicitations. A bientôt.

    • nomdunecouture a dit :

      Merci ☺️ Il faut se lancer ! Rien est insurmontable, la preuve 😉
      Ben lire les explications avant de démarrer, prendre son temps, ne pas hésiter à refaire si besoin, et surtout garder le moral si ça ne va pas du premier coup 😄
      Bon dimanche aussi

  2. Camille a dit :

    Bravo pour ta ténacité ! Tu as bien fait de t’acharner ! Il te va super bien. Ça aurait été dommage qu’il finisse à la poubelle… J’adore la doublure que tu as choisie et je t’admire de t’être lancée dans du Burda pour un premier manteau… Même si j’adore le modèle, j’ai préféré partir sur le caban Saint-Michel 😀

    • nomdunecouture a dit :

      Merci beaucoup !! Ca a été dur mais j’ai réussi à tenir bon ☺️ dur dur burda 😅
      Ton caban Saint-Michel est juste Canon ! Je pense que je jèterais mon dévolue un de ces quatres sur ce patron que tu m’as fait découvrir 😉 😙

  3. picpic a dit :

    bravo !!!!!!!!! moi aussi j’ai une cousette boulet un manteau comme toi mais plus long et pas touché depuis 2 ans !!!!! à voir ta perceverence cela me donne envi de le continuer ou le reprendre merci pour tes articles qui donnent la « pêche » et les envis de coudre même si on rencontre des problèmes merci et bravo!!!! j’adore ton blog

    • nomdunecouture a dit :

      Ohh la la merci beaucoup pour ton commentaire ! Cela me motive à continuer à partager mes cousettes, mes difficultés et mes jolies découvertes. Merci à toi de me lire et de partager mon univers.
      Allez, tu vas voir, tu vas y arriver à terminer ton manteau ! Courage ! Tu seras Super contente de toi après ☺️

  4. melllllusine a dit :

    Et bien, j’ai lu ton article avec plaisir et ça n’a pas été une mince affaire … mais franchement, le résultat est là et il est remarquable ton manteau, vraiment. Il te va parfaitement bien, et pour avoir vaincu les explications Burda, je te tire mon chapeau … c’est un univers dans lequel je ne m’aventure pas souvent, tant je sais que la route peut être nébuleuse !!! beau dimanche

Laisser un commentaire