Hey ! Comment ça va ? Moi j’ai la pêche ! Je viens de finir une nouvelle cousette et je l’adore déjà. Il s’agit du cardigan / gilet Jamie de Ready to Sew. Pour l’occasion, j’ai craqué sur du tissu et de la mercerie de chez Snaply Mercerie. Une belle découverte dont je tenais absolument vous parler.

Go !

La mercerie Snaply

mercerie Snaply

Vous connaissez ? Non ? C’est un e-shop familiale Allemand, ouvert depuis 2011, spécialisé dans la vente de mercerie et tissus à petit prix. Mais ne vous fiez pas uniquement aux prix bas… car la qualité est au rendez-vous !

Un grand choix de mercerie & tissus

Ils ont d’abord commencé par lancer une grande collection de pressions Kam Snaps. C’était d’ailleurs leur spécialité initiale. Puis, ils ont développé la mercerie pour sacs et accessoires. Je crois que je n’ai jamais vu autant de boucles, anneaux, fixation, fermoirs, sangles, chaînes… sur un seul site ! La diversité est géniale, tant dans les formes que dans les couleurs de métaux. Cuivre, argenté, laiton, métal foncé, doré ou encore arc-en-ciel… vous trouverez forcément votre bonheur.

Leur entreprise marchant très bien, ils ont ensuite souhaité développer une gamme de tissus, d’aiguilles ou encore de fils. Vous avez ici tout le nécessaire pour coudre sur un seul site. C’est génial ! Pour mon gilet Jamie j’ai pu tout trouver et j’ai donc pu grouper mes achats pour limiter les frais de port. Cône de surjeteuse, fil pour ma machine à coudre, tissu, et enfin bouton. J’étais trop contente 😊

Des fils de qualités

D’ailleurs pour parler des fils de la marque Snaply Premium, j’ai été agréablement surprise par la qualité. J’ai fait un petit comparatif sur compte Instagram, avec les fils Gutermann. Ce sont ces derniers que j’utilise au quotidien depuis mes débuts en couture. Et bien que je crois que je vais passer au Snaply Premium ! Pour résumer, ils sont 100 % polyester aussi, plus fins et leur résistance est plus importante. Top quoi !

Des accessoires Made in Snaply à petit prix !

J’ai vu aussi sur leur site qu’ils avaient lancé leur propre gamme de tapis de découpe, de cutter rotatif (mes indispensables en couture !), là aussi à petit prix. Finalement, plus qu’un simple site de revente, c’est aussi un fabricant. Voilà aussi pourquoi les prix sont plus bas que chez leurs concurrents.

Vous l’aurez compris, je suis conquise. Je pense que vous reverrez les produits Snaply par ici, dans de futurs projets.

RDV à la fin de l’article pour une surprise !

Mon Gilet Jamie – Ready to sew

Le patron Jamie

Voilà un patron que j’ai depuis longtemps dans ma patronthèque et qui attendait depuis presque 4 ans que je lui trouve le tissu idéal. C’est en fouillant sur le site Snaply que j’ai trouvé cette merveilleuse maille bordeaux.

Détails du patron Jamie

Le patron de couture Jamie vient de chez Ready to Sew. Ce cardigan (ou gilet) existe en version longue comme ici, ou courte. Les tailles vont du 32 au 46 (XS à XL). Il demande entre 120 cm et 150 cm de tissus (laize 140 cm) et 4 boutons ou pressions.

J’ai cousu la taille 36 et je n’ai fait aucune modification. La taille est nickel !

Sa coupe est ample, avec des épaules tombantes. Un jeu de bandes d’encolure permet de réaliser la zone de boutonnages sur le bas du gilet. Il y a aussi 2 poches plaquées qui peuvent s’ajouter ou non suivant vos envies.

Se réalisant dans une maille extensible, je vous conseille de le réaliser avec une surjeteuse, notamment pour des tissus épais. Ce sera plus simple et la finition sera plus jolie. Pensez aussi à prendre un tissu ayant une bonne élasticité, car les bas des manches, avant montage des poignets, sont larges et il n’est pas facile de les assembler aux poignets de manches. Je vous donnerais d’ailleurs mon astuce plus bas dans l’article pour contrer ce point technique.

Info : Il est noté qu’il faut un tissu avec 20 % d’élasticité, ce qui veut dire que sur un échantillon de 10 cm, il doit se détendre de 2 cm de plus (soit 12 cm de long) lorsque vous l’étirez.

Enfin, le pas-à-pas, est bien détaillé et illustré. Je n’ai pas rencontré de soucis majeurs.

Mon tissu Snaply

Pour coudre mon cardigan Jamie, j’ai utilisé une maille épaisse à grosses côtes, noté sur la fiche produit « sweat tricoté Ludwig » (ce n’est pas un molleton ne vous méprenez pas). Je l’ai pris en bordeaux, mais il est vendu dans 18 couleurs différentes. Je peux vous dire que j’ai eu du mal à choisir, ah ah !

J’ai fait une présentation de mon tissu en story, sur mon compte Instagram.

La composition et l’élasticité

Ce tissu est composé à 80% de coton et 20% d’élasthanne (ce qui ne veut pas dire 20 % d’élasticité !). Son poids est de 500 gr / m² et il est vendu en laize de 150 cm. La qualité est au rendez-vous et on a vraiment le touché du coton. Ce qui est top aussi c’est que mon gilet peut se laver à 30° en machine !

En revanche, je pensais que l’élasticité serait bonne pour l’assemblage de mes poignets de manche, mais en fait, je ne pouvais pas tirer suffisamment pour adapter le poignet au bas de ma manche. Quand ça vous arrive, ne paniquez pas !

Astuce « tissu peu extensible » : cousez un fil de fronce sur le bord de votre manche, et tirer sur le fil jusqu’à ce qu’il fasse la longueur de votre pièce « poignet ». Effectuez votre assemblage à la surjeteuse. Vous n’avez plus qu’à retirer votre fil de fronce et le tour est joué !

A part ça, le tissu s’est très bien cousu, et j’adore le rendu. Vu qu’il y a des cotes, on peut facilement aligner les lignes pour rendre bien symétrique la pose des poches.

D’ailleurs, je vous ai fait un petit tuto pour vous aider dans la symétrie des poches :

Ah oui… en parlant de poche, j’ai fait un point de renfort sur haut, de chaque côté. Je le fais avec le point A.22 de ma Brilliance 75Q. Cela évite les risques de déchirure à force de mettre les mains dans les poches 😉

Astuce « point A.22 » : sélectionnez le point A.22, commencer à coudre jusqu’à la longueur souhaitée. Appuyez ensuite sur la flèche « marche arrière », pour repartir dans l’autre sens, et revenir au début. Ces deux premières coutures forment un point droit. Appuyez une nouvelle fois sur la flèche pour démarrer le « zigzag » et finir le point.

L’absence de boutonnières

Seule petite difficulté… je ne sentais pas le fait de faire des boutonnières sur mon Jamie. Le tissu est quand même très épais, et j’ai eu peur de me louper. Du coup j’ai fixé mes boutons d’un côté mais n’est pas fait les boutonnières. Je n’ai pas l’intention de le fermer, du coup cela ne me gêne pas. Et j’ai quand même l’esprit « gilet » et non « cardigan » que je voulais à la base.

Récap’ de mes fournitures

Cliquez sur les photos pour allez directement sur la fiche produit.

Je porte aussi :

Ma robe Divine – Dress Your body (patron dispo ici)
Des Shunky boots noires – André chaussure
Mon sac Sun – Patron dispo sur ma boutique
Un collant polaire noir – Piatra

Voilà pour le petit tour d’horizon de mon gilet cardigan Jamie et la présentation de cette chouette mercerie. J’espère que cela vous aura plu et vous aura donné envie de découvrir la mercerie Snaply. Mais au fait, vous connaissiez Snaply ?

Chose promise, chose due… voici un code promo pour découvrir cette super boutique en ligne :

*Hors univers Cricut et bons d’ahats. Valable jusqu’au dimanche 23 janvier 2022.

Et sinon… Epinglez-moi sur Pinterest !

*Article sponsorisé

Newsletter Nom d'une couture !

You have Successfully Subscribed!