ecrire un article sur le blog

Tout d’abord je voulais vous souhaiter une très belle nouvelle année (avec un peu de retard je vous l’accorde). Qu’elle soit positive, pleine de projets, avec une santé au top et qu’elle soit remplie de belles cousettes !

Je ne vais pas commencer cette année par le traditionnel bilan de l’année précédente. Pour voir et revoir l’intégralité de mes cousettes, je vous donne rendez-vous directement sur ma page Instagram @nomdunecouture. C’est là que je mets l’intégralité de ce que je couds. J’aimerais tellement avoir le temps de vous présenter chacune d’elles ici… mais le temps me manque souvent et je préfère vous écrire des articles plus variés qui plairont, je l’espère, au plus grand nombre d’entre vous.

Pour ce nouveau démarrage, je me suis dit que vous aimeriez peut-être en savoir un peu plus sur moi, sur ma façon de coudre, mon organisation, etc. J’ai donc fait un petit sondage sur Instagram il y a quelques jours et je vais donc répondre aux différentes questions que l’on m’a posées. J’espère que ce type d’article vous plaira. N’hésitez pas à me dire si oui, et si vous avez envie d’un article en particulier mettez-moi un commentaire ! Ce blog je l’ai créé pour partager mes connaissances acquises avec le temps mais j’ai à cœur de pouvoir le développer un peu plus. J’ai envie de me faire plaisir mais bien sûr, de vous faire plaisir aussi. C’est NOTRE lieu de partage… alors, à vos commentaires !

Quel est ton métier ?

Je suis responsable d’un bureau d’études, spécialisé en voirie, espaces verts et cartographies pour une métropole. Rien à voir donc avec la couture, mais il y a malgré tout un côté créatif.

Crédit photo : Laurent Wangermez
(Lors de la création d’un parc)

Pour vous expliquer un peu en quoi cela consiste, en fait, des services nous demandent de réaliser des projets sur les communes qu’ils gèrent et nous devons réfléchir à des solutions pour améliorer le quotidien des usagers. C’est gratifiant de savoir que nous pouvons apporter notre pierre à l’édifice au « mieux vivre ensemble », même si parfois, les usagers ne se rendent pas toujours compte du travail et du coût qu’une simple demande, engendre.

Depuis la classe de 3ème, j’ai toujours voulu travailler dans le milieu des espaces verts et de l’aménagement, pour le plus grand nombre plutôt que pour des particuliers aux moyens aisés. C’est pour cela que je travaille pour une collectivité.

Si on y réfléchit bien, avec ce blog ça va dans le sens du partage avec vous, de ma passion pour la couture 🙂

La couture et moi

Comment es-tu tombée dans la couture ?

Pour cette première question, qui est la base du blog d’ailleurs, je vous invite à lire la page A propos. Je vous détaille rapidement le pourquoi du comment 😉

nom d'une couture sweat rose et gris concours mondial tissus 2016
Mon premier sweat, cousu pour le concours “sweat” mondial tissus de 2016
Et j’ai gagné !

Comment as-tu appris à coudre ?

Cette question rejoint un peu la précédente. C’est ma maman qui m’a appris à coudre à la main et à la machine, la base des points, quand j’avais 7-8 ans. J’ai bidouillé un peu à cet âge-là et puis j’ai laissé tomber au profit des perles, du patchwork, de la broderie, du canevas… et puis c’est revenu un jour où j’ai eu envie de faire des coussins mais pas de place dans mon ancien appartement pour poser ma machine. Donc dans notre nouvelle maison je voulais un petit plan de travail pour avoir ma machine à disposition « au cas où » je remettrais le nez dedans. C’est en 2016, quand ma maman m’a montré un t-shirt qu’elle avait cousu super facilement, que j’ai eu envie de reproduire sa technique. J’ai ensuite regardé beaucoup de tutos de customisations, transformations de vêtement et autres tutos de couture, sur youtube et j’adorais çà. J’ai fait quelques cousettes et le virus a commencé à venir. J’ai très vite eu envie de challenge et notamment de coudre ma première chemise. Un gros défi qui m’aura pris 3 semaines, mais dont je suis super-fière encore aujourd’hui.

nom d'une couture chemise flamants bleus voile de viscose mondial tissus burda couture facile automne hiver 2015 2016
Première chemise (Burda)

Ma copine Louise (Les lubies de Louise) m’a beaucoup aidé aussi au début lorsque j’allais chercher du tissu chez Mondial Tissus – elle y travaillait à cette époque. J’étais souvent perdu au milieu de toutes ces matières, et elle m’aiguillait toujours dans la bonne direction. J’ai beaucoup appris avec ces bons conseils 😉 J’ai d’ailleurs cousu quelques-uns de ses tutos comme le sac cabas ou encore les papillons en origami. Depuis, on est copine et je l’adore trop ! Elle est aussi auteure des livres “Tout le monde peut coudre” et ” Sacs, pochettes et accessoires pour hommes” sur lequel j’ai écrit un article. Elle vient de lancer son premier patron de couture “le sac Emilie” et je suis trop fière d’elle. Bravo miss !

Et puis il y a aussi toutes les copines que j’ai rencontré grâce à Instagram et qui sont toujours là si j’ai un problème couture, tricot – oui je me suis mise au tricot aussi – ou autre. Beaucoup de gens critique les réseaux sociaux, mais c’est grâce notamment à instagram que j’ai rencontré de superbe copines (d’abord virtuellement, puis en vrai). Merci les filles @latelierdemilou @lapiqueusedetissus @stephaline_made @petitbonheurs1 @desetoilesetdespois @ledressingdecindy @lebazardannecharlotte @avrilsurunfil @tissuspetitefamille et tant d’autres !

Mon conseil : Si vous voulez vous lancer en couture, regardez beaucoup de tutos, observer bien la position des mains, la façon de tenir le tissu, les techniques d’assemblages… Chercher sur Google le moindre mot technique qui vous bloque, etc. Petit à petit vous apprendrez et cela deviendra ensuite des automatismes.

Au début, il m’arrivait de rêver en dormant, de technique de montage de couture 

Pour en savoir plus, lisez mon tout premier article du blog «  mes premières cousettes, ou comment démarrer une passion ».

Vous avez aussi le super article sur moi, qu’avait rédigé le blog Créapasion.com

Combien de temps couds-tu par semaine / mois ?

C’est très variable !

La boulimie

J’ai des périodes de couture intensive, comme une grosse boulimie. Un besoin irrépressible de coudre, coudre, coudre. Dans ces moments-là je couds tous les jours, après le travail et en soirée. En gros, c’est de l’ordre des 4-5h par jour, de 17h à 19h et de 21h à 00h. En l’écrivant je me rends compte que c’est énorme !! Sans parler du week-end où je peux coudre la journée et la soirée entière par moments. Mais ces moments sont quand même assez rares car les tâches ménagères et les courses sont là pour nous rappeler qu’il faut bien faire autre chose aussi 😉

Et mon chéri il fait quoi pendant que je couds ? Il regarde le foot 😉

détail de la robe hélios atelier scammit crêpon de viscose
Ma robe Hélios Atelier scammit

La cool-attitude

Dans une période moins productive, je couds parfois 1 jour sur 2, voir sur 3. J’ai alors envie de couniller – ne pas faire grand-chose, comme on dit en Gironde – et de farniente sur le canapé. Et puis souvent cette période s’apparente à la rédaction d’un article. Car mine de rien, cela prend du temps : trouver l’idée, rédiger le texte, faire les photos, les retoucher, préparer la newsletter, préparer le lancement sur les réseaux sociaux… tout çà, tout çà, quoi !

robe divine dyndc
Patron collab’ de la robe Divine (Dress your body) / article ICI / patron à acheter ICI

Le désert

Dans une période désertique – comme c’est le cas en ce moment – je ne couds tout simplement pas. Je ne me suis pas mise devant ma machine à coudre depuis le 20 décembre, date à laquelle j’ai fini une cousette – secrète pour le moment – pour l’anniversaire de ma maman. Je vous en dirai plus très vite… ce sera le prochain patron de la boutique 😉 A oui, d’ailleurs, j’ai créé ma boutique sur le blog ! Vous pouvez dès à présent acheter mes patrons ICI. Bien sûr la boutique sur le site de Makerist reste active aussi, si jamais vous êtes plus à l’aise avec ce site.

Et puis, dans ce moment de flottement, j’ai quand même pris le temps de préparer le nouveau patron. Conception, croquis, tests, couture, re-test, modifications, rédaction du livret, dessins techniques du patron…. Ça prend du temps. Mais j’espère qu’il vous plaira autant que j’ai eu de plaisir à le concevoir pour ma maman. Et elle l’adore ! Mais chut, j’en ai déjà trop dit 😉

Dans ce moment de désert couturesque, j’ai malgré tout coupé 2 chouettes cousettes : la patron Emilie https://www.makerist.fr/patterns/sac-de-sport-emilie (je l’ai même cousu depuis l’article mais pas pris en photo encore), le premier patron de Louise, et le t-shirt Camélia de My Superbison (cousu aussi et visible sur mon instagram). Reste à revenir devant ma machine que j’aime temps : la Brilliance 75Q d’Husqvarna Viking.

coupe du tissu sac emilie

Rappel : D’ailleurs, n’oubliez pas que vous avez une BIG REMISE de -100 € sur les machines Husqvarna grâce à mon blog !

A quel moment de la journée / semaine couds-tu ?

Cette question rejoint finalement celle du dessus. Je couds principalement de 17h à 19h (avant le repas), et de 21h à 00h, après le repas mais surtout après Plus belle la vie – Et oui je suis accro depuis 16 ans, et je n’ai pas honte de le dire 😉

La couture en vacances

Lorsque nous sommes en week-end en Dordogne – mon chéri a une petite maison de famille – je couds souvent la journée lorsque Vincent bricole dans le jardin, s’il pleut ou encore s’il fait froid #frileuse. Là je me mets au coin du feu, et zou je couds ! J’enchaîne souvent le soir jusqu’à 2 ou 3h du matin. J’avoue qu’en vacances, c’est la pendule qui m’arrête. Je pourrais coudre jusqu’au petit matin sans soucis, mais la raison l’emporte.

J’en profite aussi pour faire les photos pour le blog 😉

blouse Michaela sophie denys
Article de la blouse Michaela (Sophie Denys) sur le blog

Comment concilies-tu boulot et couture ?

En fait, là aussi, la réponse rejoint les 2 précédentes. Ce que je peux vous dire, c’est que mon énorme avantage c’est que je n’ai pas d’enfant. Du coup j’ai beaucoup plus de temps pour mes/nos propres loisirs sans avoir à prendre du temps pour aller à l’école, la nounou, etc. C’est notre choix de vie et on est heureux comme çà.

As-tu des astuces pour coudre plus souvent ?

Pendule en rotin que je trouve trop belle !

Je vous invite à voir la vidéo de ma copine Louise, intitulé « Mes secrets pour trouver du temps » .Elle vous donne quelques pistes pour arriver à se détacher du temps pour coudre 😉

Sa vision des choses, c’est tout à fait la mienne. Le principe étant de diviser les tâches pour la réalisation d’une cousette. Listez les étapes que vous aurez à faire pour votre cousette et planifiez-les dans un agenda. Ne soyez pas trop ambitieu(se)x pour pouvoir les réaliser sans vous décourager. Petit à petit vous verrez que votre cousette prendra forme, sans crise de nerfs 😉

Vous aurez également plus de temps si vous avez une bonne organisation. Lorsque j’arrête de coudre, je range un minimum le plan de travail où se trouvent mes machines. Les ciseaux au mur, les crayons reviennent dans leurs pots, les aiguilles et les pinces sont rangées dans leurs boites, mon ouvrage est plié et prêt pour la suite, etc. De cette manière, je le reprends sur un plan propre et je peux directement attaquer là où je m’étais arrêtée.

Les tissus

Où achètes-tu tes tissus ?

Je les achète en magasin et sur internet. Cette question me fait d’ailleurs penser que j’avais commencé un article il y a quelques années – ça fait drôle dit comme ça – et qu’il faudrait que je le termine. A l’époque, je ne les achetais qu’en magasin d’ailleurs, par peur de me tromper. Et puis avec le temps, j’ai passé le cap et j’achète donc beaucoup sur internet aussi.

tissus lise tailor
Tissus Lise Tailor

Mes magasins de prédilection sont :

grossiste de tissus sonitis paris
Sonitis, mon magasin préféré dans le sentier

Mes sites internet préférés :

  • The sweet Mercerie : pour le jersey et les mailles essentiellement
  • Les coupons de Saint pierre : je prends surtout des coupons de 3 m. C’est parfait quand on veut faire une robe longue ou un manteau par exemple.
  • Mouna sew : une super boutiques de tissus, mercerie, patrons, box couture… je les adore !
  • Pretty Mercerie : pour la qualité au top
  • Tissu.net : j’aime beaucoup leur molleton. J’avais, notamment, fait le tuto du sweat à volant avec.
  • Tissus Petites Famille : c’est une petite boutique de tissus en ligne qui est de Gironde, à peine à 3 km de mon travail. Il y a de très jolis tissus et pas mal d’Oeko-tex / bio.
  • Lise Tailor : boutiques de vente de tissu et mercerie unique, créés la par blogueuse Lise Tailor. Ses tissus sont sublimes !
  • Les filles à pois : de beaux tissus que l’on peut commander en achetant de la mercerie aussi.
robe divine version longue dress your body
Robe divine dans un tissu Les Coupons de Saint Pierre (patron en vente ici)

Il y en a bien sûr d’autres, mais je pense que cela pourrait faire partie d’un article à part entière. Qu’en pensez-vous ?

De même, on m’a posé également la question de « comment choisir son tissu en fonction de son ouvrage (jersey, coton, laine…). Cela fera partie d’un article je pense, car c’est une vaste question.

Que fais-tu de tes chutes de tissus ?

Ahh la la, les fameuses chutes de tissus ! L’éternel problème de toute couturière. Et si en plus elle est addict aux tissus… la coututirère est foutue ! Comme moi quoi ;-)))

rangement chutes de tissus
Mon petit coin “chutes de tissus” sur fond de vintage

J’essaie d’avoir un esprit un peu raisonné maintenant. Je regarde ma chute dans les yeux – vous allez vous dire que je suis folle – je lui parle et lui dit à voix basse : Qu’est-ce que je vais pouvoir faire de toi ? Si elle me répond rapidement avec un « je suis suffisamment grande pour faire une doublure de sac, de pochette, une culotte, une lingette démaquillante, etc. … alors elle reste et se retrouve rangée avec les autres. Et quand j’ai un projet qui ne demande pas grand-chose en tissu, je regarde d’abord dans mon bac à chutes. Des fois ça marche, des fois non. J’avais entre autre, fait ça pour la couture de mon sac rond Sun « citron ». En fait, ça m’arrive de plus en plus de coudre des chutes.

Le rangement des chutes de tissus

Pour le rangement, j’essaie de faire des carrés pliés et d’y glisser les petites chutes éventuelles pour le « au cas où », en fermant les tissus glissant avec une épingle. Si le coupon est petit, je fais des petits rouleaux « façon Les Lubies de Louise ».

Si le coupon ne me parle pas, alors oust ! J’en ai tellement que cela ne manquera pas 😉

organiser ses chutes de tissus
Mes petits rouleaux de chutes de tissus

Pensez aux autres !

Ma petite nièce et filleule c’étant mise à la couture à noël, j’ai pu refaire le tri pour qu’elle est une base de tissus pour s’entrainer à moindre coût.

Vous pouvez aussi demander à la maitresse de vos enfants, si cela l’intéresse. Elle sera peut-être contente de récupérer vos chutes pour faire une activité en classe ou en périscolaire 😉

Mon univers et mes inspirations ?

Ce sont souvent les patrons ou les tissus qui m’inspirent. Je ne regarde pas vraiment les sites internet de mode pour avoir une inspiration. Au début, j’avoue que je voulais souvent reproduire tel ou tel vêtement, mais au fil du temps je me suis fait une petite base de patrons intemporels, de patrons dans lequel je suis bien sans me prendre la tête. J’ai eu une période comme ça où je cousais pour coudre mais au final je me suis rendu compte que ce n’était jamais les cousettes que je mettais au quotidien, mais une fois dans l’année max, histoire de dire que j’y ai pas passé 6h pour rien. Alors maintenant je me raisonne, et tant pis si je couds certains patrons 3, 4, 5 ou plus, fois.

top givre en jersey the sweet mercerie
Le patron que j’ai le plus cousu : le top Givre de Deer & Doe Pattern
ici dans un tissu TheSweetMercerie

Mes tableaux Pinterest

Je fais quand même quelques tableaux d’inspirations sur ma page Pinterest si cela vous dit. Je m’en sers plus pour les associations de couleurs, les looks, que pour refaire à l’identique un modèle. Sur mon Pinterest vous aurez aussi, le matériel nécessaire à la couture, un peu de déco (parce que j’adore ça aussi), mes cousettes, des idées cadeaux « couture », les inspirations pour coudre mon patron du sac rond Sun, et pleins d’autres choses encore !

N’hésitez pas à partager mes articles sur Pinterest pour les faire connaitre au plus grand nombre !

pinterest nom d'une couture
pinterest nom d'une couture

Les questions techniques

As-tu des astuces couture ?

J’en ai pas mal à vrai dire. C’est au fil du temps que j’ai pu me trouver ces petits plus qui font gagner un temps de dingue. J’ai déjà un article en cours à ce sujet 😉 A faire à suivre donc !

Sinon, j’en publie souvent en story sur mon compte Instagram, n’hésitez pas à vous abonner à ma page pour tout voir 😉

Une méthode pour coudre les tissus fluides ?

Pour coudre des tissus fluides du type « viscose », il faut bien épingler, perpendiculairement à la couture (aiguille microtex 60). Cela évite que le tissu ne glisse. J’utilise aussi beaucoup de petites pinces pour limiter le risque de trous dans les tissus très fragiles type « mousseline ».

Si le tissu est vraiment trop mou, j’utilise une bombe d’amidon. Il faut passer le spray sur le tissu et passer le fer à repasser. Votre tissu cartonne et vous aurez alors moins de risques de glissade intempestive au contact du pied presseur.

Je plaque bien mes mains aussi sur le tissu. Je ne le laisse pas se coudre « tout seul ». Je pose bien à plat mes mains : main gauche à plat sur le tissu, indexe et majeur de la main droite à l’emplacement de la future couture.

⭐⭐⭐

Voilà, j’espère que cette petite revue de questions-réponses vous aura plu. N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me dire ce qu’il vous ferait envie pour cette nouvelle année (type de tutos, articles, détails, explications, inspiration…).

Et sinon, mon nouveau patron sort bientôt, pensez à vous abonner à la newsletter pour ne pas manquer la sortie officielle… il y aura une petite surprise éphémère pour le démarrage 😉

Photo souvenir d’une semaine dans la Drôme provençale avec ma robe Hélios

Newsletter Nom d'une couture !

You have Successfully Subscribed!