Une journée à Paris avec la surjeteuse Lidl – Partie 1 –

j'ai cousu un sac banane avec lidl la couture ça déchire

Il y a quelques semaines de cela, j’ai été invité par Lidl France à Paris pour une après-midi couture ! Rooo la joie quand j’ai reçu le mail, vous n’imaginez pas ! Le thème annoncé était : la surjeteuse  Lidl Element by Pfaff. Cela tombait vraiment à pique parce que je me posais de plus en plus de questions dessus à chaque nouvelle sortie du catalogue couture. « Est-elle bien ? », « Fait-elle du bruit ? », « comment se passe l’enfilage ? », « y a-t-il beaucoup de réglage à faire ? »… Tant de questions me trottaient dans la tête sur cette surjeteuse premier prix. Vous aussi d’ailleurs car les messages affluaient dans ma boite mail également à chaque fois.

Je me suis alors dit que j’allais vous raconter mon nouveau périple parisien, et surtout en profiter pour vous faire un article détaillé sur la surjeteuse Lidl Element 1450 ol. Oui mais voilà, quand j’ai commencé à écrire mon article, j’ai écrit, écrit, écrit, écrit, et me suis rendu compte que j’avais tapé 5000 mots en 10 pages Word. Je vous ai alors imaginé arrêter de lire à la moitié… on n’a pas forcément 3 plombes à passerà la lecture d’un article…

Du coup j’ai fait le choix de faire non pas un, mais 2 articles :
– Un premier article (celui-ci) vous parlera de ma balade parisienne et de mon après-midi couture avec Lidl.
– Un second article arrivera dans quelques jours pour vous parler de la surjeteuse Lidl 1450 ol. Je vous y détaillerais ses caractéristiques et vous apprendrais à vous en servir.

Dans ce premier article je donc vais vous parler de mon nouveau périple parisien, de cette super journée, des nouvelles rencontres que j’ai faites, et de la petite surprise qu’il y a eu 😉

Départ pour Paris

Plus je vais à Paris et plus j’aime cette ville. Il n’y a pas à dire, Paris est vraiment à part. Bien sûr il y a les voitures, le bruit, la pollution… mais le soleil levant sur Paris est juste magnifique. Sentir la ville se lever à la fois si doucement et si activement, voir ce mélange de calme et d’effervescence au fil de la journée m’émerveille toujours autant.

Tour Eiffel Paris pxherecrédit photo : pxhere.com

En ce mercredi matin d’octobre je suis partie bien tôt de Bordeaux. A 6h30 j’étais dans le train, à 8h30 j’étais dans le quartier du Sentier, prête à arpenter les rues et à dénicher de nouvelles pépites.

Ni une ni deux j’ai filé chez SR Fournitures (article sur « bons plans tissus et merceries parisiens »), mais pour une fois je n’ai rien trouvé de plus que lors de ma dernière visite. J’ai quand même hésité sur les cônes de surjeteuse polyester à 2 € les couleurs et 1,60 € pour le noir et le blanc… mais j’ai déjà une tonne de couleurs et plus de place sur mon support mural (tuto du support à cône de fils ICI), j’ai donc été raisonnable et me suis retenue. J’ai continué à arpenter la rue Saint-Denis mais je n’y ai pas trouvé d’autres vendeurs qui acceptaient de vendre aux particuliers. C’est dans la rue de Mulhouse que j’ai finalement découvert 2 nouveaux grossistes de tissus d’accord pour vendre aux particuliers : Jemtex où les tissus sont jolis (notamment les lainage d’hiver à 10 € le mètre) et classés mais plutôt dans les unis – ce qui me correspond moins – et GHT tissus dont les rouleaux sont plutôt éparpillés dans le magasin. Dans ce dernier magasin il vaut mieux demander si on cherche quelque chose en particulier car le vendeur nous emmène à droite à gauche pour voir de la maille, par exemple, car ce n’est pas regroupé du tout par type de tissus. Malgré tout j’ai vu de jolis tissus aussi. C’est comme dans tout le quartier du sentier, il faut farfouiller et ne pas hésiter à demander !

grossiste de tissus jemtex paris grossiste de tissus GHT tissus paris

Dans la même rue je suis ensuite passé chez mon chouchou du sentier : Sonitis.

grossiste de tissus sonitis paris

Ah la la, ce magasin si petit est tellement top ! J’ai eu de gros coups de cœur, et j’ai fait une belle boulette : j’ai hésité sur 3 tissus… et maintenant je regrette de ne pas les avoir pris. Il faut dire que j’y avais déjà acheté 2m de drap de laine, 2m de crêpe de satin et 2m de jersey velours. Alors j’ai voulu être raisonnable – d’autant que je rentrais en train ne l’oublions pas – mais finalement je regrette. Je ne peux même pas vous montrer les tissus qui me plaisaient car j’ai bien sur oublié de les prendre en photo. Il était dit que je ne les aurais pas quoi !

grossiste tissus sonitis paris sentier

Enfin, je suis passé pour la première fois chez Toto tissus, rue Réaumur. Le magasin n’est pas forcément hyper bien agencé et la circulation n’est donc pas hyper fluide dedans, mais j’y ai vu beaucoup de pépites et c’est bien le principal. Impossible de résisté à une joli maille prince de Galles grise et rouge !

magasin toto tissus rue réaumur à Paris

tissu prince de galles totoChaussures derby Eram à retrouver ICI
Collier col claudine d’une ancienne collection Promod

Avec toute cette grande balade j’ai oublié de vous parler d’un petit détail qui a son importance pour la suite. Pendant que j’étais dans le train et que je bidouillais sur Instagram, Christine (petitsbonheurs1 sur Insta) m’a envoyé un message privé au sujet d’une question que j’avais posée sur le dernier manteau que j’étais en train de coudre (visible ICI) et qui me donnait du fil à retordre. Quelques petits papotages plus tard, on se rendait compte qu’on allait au même événement parisien ! Si c’était pas extra çà !

Une jolie rencontre

Après mon petit tour dans le sentier, j’ai donc retrouvé Christine chez Fil 2000, son magasin chouchou – j’avoue que j’aime beaucoup aussi 😉 Elle m’a d’ailleurs montré le biais mousseline et expliqué son utilisation pour une finition parfaite des encolures en tissus fins et légers (crêpe, mousseline, viscose…). J’en ai bien sûr pris du noir et du blanc pour tester. Quelques petites emplettes de boutons dorés et noirs, zip (assorti à mon drap de laine Sonitis) et biais en tous genres, nous partions toutes les deux pour un déjeuner entre copinaute. Ce moment a vraiment été super et on a beaucoup parlé de couture ! Vous en doutiez ? 😉

rencontre avec Christine de petits bonheurs dans mon atelier

Nouveau petit tour chez Sonitis pour démarrer l’après-midi, pour espérer finalement acheter les tissus qui me trottaient toujours dans la tête, mais en vain… le magasin était fermé de 13h à 14h. Il était dit que je n’aurais pas ces tissus, c’est comme ça.

Après-midi « couture » et surjeteuse Lidl

café bienvenue paris 3èmePuis nous sommes parties à l’évènement « couture » de Lidl France. Et là, le top ! Le coffee-shop « café Bienvenue » avait été privatisée pour l’après-midi et nous avons été reçus merveilleusement bien. C’est un café-bistrot qui œuvre pour l’intégration socioprofessionnelle des personnes réfugiées, qui propose une carte végan dans un univers cocooning. Des événements y sont régulièrement organisés, allez faire un tour sur leur page Facebook pour en savoir plus. Une vraie petite bulle de bonheur !

café bienvenue paris 3èmecrédit photo : facebook café bienvenue

Pendant cet après-midi j’avais le choix entre réaliser une pochette ou un sac banane. En mode « rebelle » activé – la prof a préféré dire que c’était mon côté créatif qui s’exprimait – j’ai finalement réalisé une trousse avec le patron de la banane ;-). Pour le choix des tissus, l’upcycling (action de revaloriser les déchets pour les remettre en valeur) était à l’honneur ! Nous avons donc réalisé nos cousettes à partir de vêtements, de linge de maison et de vieux coupons de tissus. J’ai tout de suite choisi la taie d’oreiller en coton vichy rose et blanc, qui me faisait de l’œil. Hyper girly et tendance, le vichy rose était parfait !

Les photos sont un peu jaunes car la lumière du café est tamisée par des ampoules à filaments jaune 😉journée couture avec lidl france au café bienvenue

On a mis un beau bazar dans les tissus !upcycling pour coudre un accessoire de mode

Vous le voyez le petit vichy rose en bas à gauche 😉upcycling pour coudre un accessoire de mode

Et donc pour faire nos petites pochettes et banane/trousse, nous avons pu tester la machine à coudre Silvercrest pour coudre et la surjeteuse Lidl Element by Pfaff 1230 ol pour faire les finitions.

lidl journée couture surjeteuse parisCrédit photo : Open2europe

surjeteuse Lidl Element by pfaff 1230 ol couture

coudre une banane en coton vichy machine à coudre lidl

Moi qui suis habituée à ma Janome skyline S5 et ma Pfaff hobbylock 2.5 toutes deux d’un budget certain, j’ai été agréablement surprise par ces deux machines « premier prix », et je ne dis pas ça parce que l’on m’a invité à cet événement bien sûr, mais bel et bien parce que je le pense. Le sujet n’est pas à la machine à coudre ici alors je ne vous en parlerais pas. Je vais par contre vous parler de la surjeteuse Lidl.
Pendant l’après-midi, à vrai dire nous n’avons pas pu la tester comme il se doit. Lors de ces aprèms’ l’heure est plutôt à l’échange entre les participantes, avec les partenaires puis accessoirement à la couture. C’est un paradoxe je sais, et je vous en avais parlé aussi à la fin de cet article « bons plans et soirée couture aux Coupons de Saint Pierre ». Donc il faut l’avouer, on essaye de coudre vite vite pour arriver à finir à l’heure et on fait souvent l’impasse sur les finitions, hi hi hi.

journée couture lidl surjeteuse parisCrédit photo : Open2europe

journée couture avec lidl france au café bienvenue

coudre un sac bananeCrédit photo : Marik (Instagram @metlesloulous)

On prend la pause avec Christine, notre banane avance bien !coudre un sac banane avec Christine petitsbonheurs1

 

Tadam !! Voici ma trousse-banane terminée !

sac banane tissu vichy rose trousse banane tissu vichy rose trousse de couture en tissu vichy rose

La grande surprise finale a été lorsque l’on nous a dit que l’on allait repartir avec une surjeteuse… non mais le truc de fou !! J’étais trop trop contente… d’ailleurs on l’était toutes !

J’ai donc reçut ma surjeteuse la semaine suivante – j’ai choisi de ne pas repartir avec en train – et ai pu commencer à appréhender la bête. Enfin… j’ai eu un petit souci pendant le transport et la machine avait un problème. Rien de grave je pense, mais il y avait plein de graisse dessous. J’en ai parlé à Lidl et ils ont tout simplement décidé de me changer la machine pour la nouvelle qui allait sortir le 8 novembre : la 1450 ol ! Ce n’est donc pas la 1230 ol – que vous voyez sur les photos de l’aprèm’ – que je vous présenterais dans le prochain article mais bien le dernier modèle 1450 ol Element Lidl by Pfaff 😉

On prolonge un peu le plaisir à Paris

Et pour finir cette journée de folie, avec Christine et …. nous sommes parti à la boutique Make my Lemonade car c’était son jour d’ouverture.

magasin make my lemonade Paris

Nous avons pu découvrir ce lieu décoré avec un gout de dingue, leur toute première collection de vêtements, leurs petits goodies, les tissus de la gamme et les patrons à vendre (j’ai cousu le perfecto Mona ici et il y a quelques temps déjà).

make my lemonade intérieur du magasin Paris make my lemonade vêtements du magasin Paris make my lemonade last chance

Sur le fond de la boutique il y a un petit salon de thé juste trop mignon, pensez à y faire un tour pour aller voir la déco.

make my lemonade salon de thé

Et pour clôturer cette petite visite nous avons fait un petit selfie avec Lisa Gachet, la créatrice, qui est juste trop sympa !

Lisa Gachet make may lemondade Virginie Nom d'une couture

Et puis, j’ai acheté un petit top plein de peps :

t-shirt best lemon in town make my lemonade

Il est temps de rentrer à Bordeaux…

Après cette journée bien chargée, je suis repartie presque en courant pour rattraper le métro et me rendre à la gare Montparnasse. 20h avait sonné, il était temps de repartir pour Bordeaux… des étoiles plein la tête. J’ai passé une journée magique, une après-midi riche en rencontres et en découverte. Je suis contente d’avoir pu découvrir la surjeteuse Lidl et suis agréablement surprise par ce qu’elle fait pour son petit prix. C’est une belle découverte dont je vous parlerais très vite dans le second article.

Merci beaucoup Lidl et toute l’équipe pour votre invitation au top. Merci à nos profs de couture et upcycling et enfin merci au Café Bienvenue (Paris 3ème) pour le bel accueil que vous nous avez fait.

A très vite dans le 2ème article pour tout savoir sur la surjeteuse Lidl Element by Pfaff 1450 ol !

Pensez à vous inscrire à la newsletter pour ne rien manquer des nouveaux articles 😉

j'ai cousu un sac banane avec lidl la couture ça déchireJe porte ma robe Be pretty de chez Atelier Scammit, cousu dans un tissu Mondial Tissus

***

Retrouvez tous mes bons plans tissus et merceries à Paris sur le blog.
Une carte interactive vous permettra de vous repérer dans Paris 😉

 

Pour guetter la sortie des catalogues de Lidl c’est pas ICI

 

Mon article vous a plu ?

Abonnez-vous à la newsletter et recevez mes nouveaux articles publiés.

22 comments

  1. Candice a dit :

    Ayant déjà la machine à coudre Lidl j’ai bien envie de me jeter sur la surjeteuse 😊 pour les petits budgets comme moi, je pense que c’est un bon début et je ne suis pas du tout déçue de cet achat.

  2. Blanc a dit :

    Un article complet qui me permet de mieux cibler mon choix! Je débute dans la couture j ai une machine à coudre mais pas de surjeteuse celle ci a l air vraiment top pour moi! Je vous remercie pour cet article! À très vite sur votre blog.

    • nomdunecouture a dit :

      Merci c’est très gentil ☺️ je suis contente d’avoir pu te faire voyager un peu avec moi.
      J’utilise bien sûr ma surjeteuse Pfaff hobbylock 2.5 ! Là je profite d’avoir eu la lidl pour faire un article dessus car beaucoup de personnes me posent des questions à chaque sortie et c’était l’occasion du coup. Mais je vais bien sûr utiliser ma super machine Pfaff offerte par mon chéri il y a deux ans.
      La lidl partira en Dordogne pour m’éviter de transporter l’autre, j’ai peur de l’abimer à chaque fois 🙈. Et j’aime trop ma Pfaff pour la laisser de côté 😁

  3. Gonsolin Ghyslaine a dit :

    J’ai aussi craqué pour la surjeteuse Lidl, je rêvais d’en avoir une mais les prix et la complexité de la bête me freinaient… J’attends le prochain article avec impatience. 😉

  4. Patricia Planche a dit :

    très chouette votre article et j’attend avec impatience la 2ième partie : je n’ai pas résister à acheter la nouvelle surjeteuse Lidl !!! merci

      • LaminiféeCécile a dit :

        Je suis abonnée à ton blog depuis peu, et j’adore tes articles! Les commentaires, les photos, les descriptions, l’humour parfois… cet article m’a bien plu, mais pour ma part j’ai déjà une surjeteuse (Brother) dont je suis ravie. Par contre, j’ai offert à ma fille la machine à coudre Silvercrest qui est bien. Au plaisir de te lire, je ne suis pas trop loin de chez toi puisque dans les Landes…

Laisser un commentaire