Se coudre une robe longue pour l’été

robe longue en jersey

Début juillet, en flânant dans une papeterie de mon quartier – comme par hasard bien sur – j’ai complètement craqué pour deux magazines : La Maison Victor, un classique du genre, et… Tendance Couture Simplicity ! Malgré un look plutôt démodé et kitsch, je dois dire que les modèles présentés à l’intérieur de ce dernier m’ont carrément séduite. Combi-shorts, tuniques, tops, et surtout robes longues … tout y étaient pour démarrer l’été en beauté !

Ayant déjà fait pour cet été quelques hauts (mon teesh Arsène, top Suzon, top jersey) ensemble de nuit (ensemble de nuit Anna) et robe courte (robe zéphyr), j’avais envie de me faire une robe longue pour changer. Moi qui n’en porte habituellement pas, les modèles du magazine ont su me convaincre !

Je vais donc vous parler ici de ma toute première robe longue (modèle 6 du mag.). Pour ajouter un peu de complexité et de fantaisie – oui le mot est peut être un peu faible – j’ai choisi un tissu jersey « tournesol » pour la réaliser.

Go !

Le patron et les explications

Bon disons-le clairement, il y a un de ces bazar sur les planches patrons !!! Regardez…

planche patron du magazine tendance couture

J’ai déjà passé une heure à comprendre quelle planche correspondait à cette fameuse robe longue n° 6 et comment s’imbriquaient les différentes pièces, heu oui parce que les numéros de pièces ne suffisaient pas puisque plusieurs patrons avaient les mêmes – facile le truc quoi.

Une fois le repérage fait, je fais toujours un petit truc (voir astuce plus bas) pour arriver à me repérer et sur la planche et ne pas oublier de pièce au passage. Je déteste devoir revenir sur un patron tout çà parce que je n’ai pas été assez attentive et que j’ai oublié de décalquer une parementure ou un empiècement. Pourtant çà m’arrive encore…

Astuce pour décalquer un patron facilement : il suffit simplement de passer le contour de chaque pièce au stabilo ! Mais attention ne stabilotez pas tout d’un coup, faite-le pièce par pièce. Stabilotez à chaque fois les numéros sur le guide du magazine, ainsi vous n’en oublierez aucune 😉 Et pensez à bien écrire toutes les infos du patron sur chacune des pièces (nom du magazine, modèle, numéro et nom de la pièce, taille et crans, annotation si besoin).

Concernant les explications du guide pour cette maxi robe, et bien j’ai été agréablement surprise, je les ai trouvées plutôt claires. Rien à voir avec Burda !! Vraiment, c’est pas mal du tout, et puis pour chaque patron il y a des schémas explicatifs donc même si on a un point de blocage les schémas nous aident à coup sûr (j’ai d’ailleurs fait en majorité avec). Tout est bien détaillé et ce pour chacune des versions proposées.

maxi dress tissu tournesol

Mon tissu tournesol : bien positionner les pièces

C’est un jersey fin hyper stretch avec de gros tournesols que j’ai choisi ici pour faire ma maxi dress. Enfin c’est plutôt lui qui m’a choisi… il était là chez Diffus Laines Tissus à Gradignan (33), il me tendait les bras avec ces gros motifs qui pètent et ces -40% de remise !! Comment résister ?? Impossible pour moi et cerise sur le gâteau… il ne restait que 2m (ouf) et j’ai finalement eu -50% car je prenais la fin du rouleau !!! Hiiiii !!! Oups désolée je m’enflamme un peu… Ba oui mais je suis comme ça moi devant un tissu hyper canon et pas cher !!

zoom sur l'élastique de taille de ma robe longue

Bref, me voici donc avec 2 m de tissu pour… 2,90 m annoncés pour ma robe, oups !

Même en plaçant mes pièces dans plusieurs sens, impossible de toutes les faire rentrer et encore moins d’espérer faire des raccords de tournesol…. bouhhhh c’est nul !! Du coup, j’ai cogité un peu et j’ai finalement relié la pièce du devant à un des côtés de la jupe (devant) pour la disposer ensuite au pli sur mon tissu. En voulant faire de même avec les pièces « milieu et côté » du dos de la jupe je me suis aperçue que la pièce allait être la même que celle du devant : Yes pas besoin de la refaire !

Pour me faciliter le placement du buste et pouvoir bien centrer les tournesols comme je l’entendais (centrage identique entre le devant et le dos), j’ai redessiné la pièce du buste sur un papier plié en deux puis je l’ai déplié entièrement sur mon tissu avant la découpe. Je fais souvent cette technique pour éviter la superposition du tissu quand il y a des motifs et une coupe au pli à faire. On peut mieux optimiser le tissu aussi ainsi 😉

J’ai également raccourci le patron de la jupe de 10 cm car je savais d’entrée que mon 1m61 allait être trop petit pour un modèle de robe longue (j’ai placé le patron du buste devant moi, et mis le patron de la jupe pour me faire une idée, en gardant une marge hein).

Avec toutes ces modifications j’ai finalement réussi à rentrer ma robe longue dans mes 2 mètres de tissus !! Trop contente car c’était pas gagné .

La réalisation de ma robe longue

Premièrement, le choix de la taille… pas simple du tout. Sur le guide il est noté que la robe existe en 34/36, 38/40 et 42/44. Mais sur le patron la première taille notée est Gr. 32/34… mouai bon après réflexion j’ai coupé le haut en 34/36 (ou Gr. 32/34) jusqu’aux aisselles puis en 38/40 en descendant. Et finalement, ce serait à refaire je ferais tout en 34/36, et même plus petit. Le buste, même si le haut du dos a un élastique, était très grand. J’ai dû retirer 1,5 cm de chaque côté (sur la jupe aussi du coup). Et j’ai raccourci de 5 cm les bretelles, mais çà c’est une affaire de morphologie et de carrure personnelle.

zoom sur le dos de ma maxi dress

Pour le montage de ma maxi dress, j’ai utilisé au max. ma surjeteuse (mais vous pouvez le faire à la machine traditionnelle). J’ai néanmoins fixé les bretelles et fais les raccords buste/jupe avec un point stretch de ma machine à coudre (symbole d’un zigzag serré et légèrement en biais sur votre MAC) parce que je n’ai pas encore le truc pour faire un alignement parfait, l’entrainement m’avance très souvent le tissu du dessus… j’ai du perfectionnement à faire à ce niveau-là 😉

Je ne me suis pas vraiment fiée à la mesure de l’élastique pour le dos du buste et le tour de la jupe, je l’ai fait sur moi directement en faisant un essayage. C’est le plus simple je trouve et aussi le plus juste par rapport à notre corps.

elle est pas belle ma robe ?

Enfin, pas de prise de tête pour l’ourlet, j’ai fait un simple bord roulotté avec ma surjeteuse Pfaff hobbylock 2.5. Comme une flemme d’épingler tout ce grand tour de tissu mou et de piquer à l’aiguille double. Et puis aussi parce que j’ai adoré le rendu de la Lucette version maxi dress de Louise (Les Lubies de Louise) 😉 alors du coup je copie, hi hi !

ourlet en bord roulotté et tropézienne argent

Au final, j’en pense quoi ?

Mes +

– un modèle facile à réaliser (concentration maximum pour le décalquage!)
– une robe qui a du style
– le haut est doublé ce qui donne une belle finition
– la ceinture et le dos du haut sont élastiqués ce qui permet une adaptation optimum à votre morphologie
– le patron proposé offre de nombreuses combinaisons différentes et donc plusieurs styles de robes.

Mes –

– je ne vois pas l’intérêt des empiècements de la jupe « devant et dos » si vous ne jouer pas avec différentes couleurs ou type de tissu. Autant faire un pan pour le devant et un pour le dos ce qui réduit les problèmes de raccords de motifs.
– pas très facile d’ajuster la longueur des bretelles seule, mais j’y suis arrivée!
– pas facile de se rendre compte du rendu finale avant que l’élastique ne soit posé. Mais j’ai été enchanté une fois posé 😉

 

Allez, place aux photos de ma maxi robe qui fait de la concurrence aux champs des voisins

coudre une robe longue pour l'été

maxi robe à doubles bretellesune abeille sur un tournesol

zoom sur l'élastique de taille de ma robe longue

zoom sur le décolleté de ma robe longue

robe à bretelles

robe avec jupe cercle

balade dans les champs de dordogne

 

Un grand merci pour tous les gentils commentaires sur Facebook et Instagram que vous avez fait quand je vous ai montrer ma robe <3

bisous de nom d'une couture !

 

Avez-vous déjà acheté ce magazine et réalisez une de ces cousettes ?

***

Patron : Robe longue modèle n°6 / Magazine Tendance Couture Simplicity n° 25

Tissu : 2 m de jersey fin et fluide bleu marine à gros tournesol / Diffus Laines Tissus Gradignan

Mercerie : Élastique blanc 1 cm de large
Entoilage thermocollant Vliseline G405 blanc
Du fil

 

Mon article vous a plu ?

Abonnez-vous à la newsletter et recevez mes nouveaux articles publiés.

19 comments

  1. Victoire a dit :

    Bonjour,

    Très très jolie réalisation, bravo ! Est-ce que tu conseillerais ce type de couture pour une très débutante (en utilisant un tissu où les motifs sont moins difficiles à aligner par exemple) ou il vaut mieux attendre de se faire la main avant de se lancer dans quelque chose comme ça ?

    • nomdunecouture a dit :

      Merci beaucoup. Pour une très débutante je pense qu’il serait bon de se faire un peut la main avant de commencé du jersey, mais malgré tout rien est insurmontable si on prend son temps ! Et les petits schémas sont parfaits pour nous aider. Par contre ici j’ai modifié le patron initial de la jupe pour qu’il n’y ai que 2 pans, il faut donc que tu sois en mesure de le réaliser si tu veux faire exactement la même. Malgré tout, ce n’est parce qu’on est débutante qu’on ne doit pas se lancer 😉

  2. L'atelier de Milou a dit :

    Une fleur parmi les fleurs!!!!
    Je n’aurai jamais osé ce genre de tissu mais tu a choisi un modèle simple et c’est ce qu’il faut pour ce genre de tissu à gros motifs!

    Je ne connais pas ce magasine mais rien que de voir ta planche à patrons et bien ça ne m’emballe pas 😉 lol

    • nomdunecouture a dit :

      Merci Émilie 😘 c’est clair que la planche patron n’est pas du tout engageante 😆 j’avais pas vu avant de l’acheter, mais ça en valait la peine, j’adore trop porter ma robe ! C’est sur que le motif fallait oser 😆😆😘

  3. mamiemamoour a dit :

    coucou, voilà plusieurs fois que j’admire tes cousettes alors je m’abonne suis une curieuse et j’aime les jolies choses je suis un mamie (70 ans) et je couds depuis l’âge de 9 ans.
    Ta robe est très jolie dans ce tissu très classe et bien réalisée donc à bientôt pour voir tes nouvelles merveilles
    bisounettes
    mamiemamour
    http://mamiemamour.canalblog.com/

Laisser un commentaire