J’écris cet article alors que je suis en pleine crise de douleurs de “pré-règles”. Et ce n’est carrément pas la tarte ! Alors, en ce jour particulier j’ai eu cette idée d’article pour vous proposer une sélection de patrons de couture destinés à vous aider à passer cette “épreuve mensuelle” et menstruelle, dans le meilleur confort possible. Exit donc la fringue qui vous comprime votre ventre, déjà gonflé et visible. 

Bien sûr cela ne vous fera pas oublier vos douleurs, mais apportera un confort un peu amélioré. Se sentir serré dans ces vêtements ce n’est vraiment pas le top… 

Je vais vous parler tout d’abord des douleurs que l’on peut ressentir lors des règles, me confier à vous sur mes douleurs et ma maladie, et enfin, vous donner mes patrons coups de cœur pour vous aider à soulager un peu vos douleurs.

De quelles douleurs on parle ? 

50 à 80 % des femmes fécondent souffrent de règles douloureuses (source : www.passeportsanté.net) 

Les douleurs de règles, ou dysménorrhée, peuvent se manifester de plusieurs façons et chaque femme est différente. Il y a les douleurs “normales” dues au cycle et les douleurs dû à des pathologies plus spécifiques telles que l’endométriose, les fibromes, les kystes, etc. En cas de douleurs trop intenses ou que vous pensez anormales, le mieux est de consulter votre médecin, et même votre gynécologue (je ne suis pas médecin hein !). Que vous viviez avec cette douleur depuis des années ou qu’elle vienne d’apparaître, il faut consulter ! 

J’ai d’ailleurs été testé il y a 9 ans pour l’endométriose (résultat négatif… soit disant) à cause de cela. Je n’avais pas vraiment de douleur au début de ma vie de femme, et puis elle est venue petit à petit… elle s’insinue dans nos vies et bim… tous les 24-28 jours c’est le même topo ! Et plus ça va, plus ça augmente… Au final je suis retournée voir ma gynécologue pendant le confinement (zéro délais pour le coup, ah ah), et j’ai repassé un IRM pelvien pour vérifier encore l’endométriose… bilan : Endométriose digestive (stade 4), adénomyose externe et j’en passe ! Il semblerait d’ailleurs qu’il y en avait finalement il y a 9 ans sur l’IRM… bref…

Alors ne restez pas comme çà, seule avec votre douleur, consultez un médecin et même plusieurs si l’on ne vous prend pas au sérieux ! Car oui, il y a encore beaucoup de médecins qui vous sortent des “c’est dans votre tête”. Alors M….de, non, ce n’est pas dans notre tête !

1 femme sur 10 souffre d’endométriose, une maladie mise en lumière au grand public il y a peu et qui provoque diverses douleurs et une grande détresse chez les femmes qui en souffrent.  

Pour les douleurs menstruelles “classiques”, vous pouvez ressentir par exemple (liste non exhaustive) : 

  • Des douleurs spasmodiques dans le bas du ventre, commençant un peu avant les règles et persistant durant quelques jours 
  • Une irradiation de la douleur dans le bas du dos et à l’intérieur des cuisses
  • Une sensation de malaise général et de faiblesse 
  • Des maux de tête 
  • De douleur intestinale accompagné ou non de diarrhée 
  • Des nausées et des vomissements. 

Tout un programme donc !

Mes douleurs endométriosique

J’ai envie de vous détailler un peu ce que je subis pour vous aider si jamais vous vous retrouver dans mon témoignage. On s’écarte un peu du sujet principal des patrons, mais cela me tient à cœur de vous sensibiliser à cette maladie.

Je retrouve un peu mes douleurs dans la liste ci-dessus, mais à un niveau bien plus élevé. Personnellement je souffre de douleurs spasmodiques dans le bas-ventre, d’une douleur dans le bas du dos, de crampes aux intestins et d’une envie irrépressible d’aller à la selle toutes les 2 minutes et ce pendant 30 minutes à chaque fois (diarrhée et constipation comprises… hyper glamour hein !). A ce moment-là, j’ai comme la sensation que l’on me presse les intestins tel un citron en fin de vie et que l’on me plante un couteau dans le ventre par intermittence… bref, heureusement cela ne dure que quelques jours pour moi. J’ai aussi droit de temps en temps aux malaises vagales le premier jour de mes règles… très sympa aussi pour attaquer sa journée de travail dans de bonnes conditions ! J’ai également un ventre qui gonfle beaucoup par intermittence, que je mange ou pas (inflammation des organes). En 30 minutes chrono je passe d’un ventre plat à un ventre de femme enceinte de plus de 4 mois (#endoventre / #endobelly). Quand cela arrive, il me faut donc un pantalon que je puisse ouvrir ou desserrer facilement.

Sans parler que depuis un an j’ai un problème de mobilité dans la jambe droite (Edit : depuis 1 mois j’ai la jambe gauche aussi). J’ai vu un spécialiste de l’endométriose (Clinique Tivoli de Bordeaux) début septembre et cela pourrait venir de ma maladie (hypertonie pelvienne), car tous les autres examens sont bons (je ne vous dis pas la quantité d’IRM, d’EMG et de prises de sang que j’ai passé en 1 an).

Et pour finir, je vais très prochainement me faire opérer… je vous le dis, tout un programme donc ! Je serais donc moins présente ici quelques temps, mais vous pourrez me retrouvez un peu sur Instagram… enfin j’essayerais.

Agissons pour nous

Ce n’est pas facile de vous écrire tout ça, croyez-moi. Je n’ai pas l’habitude de parler de “moi”, de me confier ici ou de vous raconter en profondeur ma vie. Mais c’est finalement la nature qui nous permet d’avoir des enfants et donc qui nous fait endurer certaines de ces souffrances. Même si dans le cas de l’endométriose la nature nous en fait sacrément voir et que l’infertilité est souvent liée. Il ne faut donc pas que ce soit un tabou ! Nos douleurs sont tellement tues au quotidien que l’entourage ne comprend pas toujours ou minimise nos symptômes. Il a notamment fallu beaucoup de temps avant que l’endométriose soit considérée comme une “vraie” maladie et expliquée au grand jour.  Si vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous sur le site Endo-France qui est une référence en France.

Le mois de mars symbolise cette lutte, avec notamment comme symbole le jaune. A vos cousettes jaunes !

Bien sûr je vous parle d’endométriose mais ne vous stressez pas pour autant, chaque femme est différente et chaque douleur aussi. Les douleurs de règles “classiques” existent bien. Par contre, si vous avez un doute sur vos douleurs, consulter votre médecin et insister ou changer de médecin si jamais il ne vous prend pas au sérieux 😉 On entend trop souvent des “c’est dans votre tête”. Alors il faut se battre pour qu’on nous-vous entende !

Il faut entre 7 et 10 ans pour qu’une endométriosique soit diagnostiquée. Pour moi ça a donc été 9 ans…

Dans tous les cas, que vous ayez des douleurs de règles “classiques” ou dû à une maladie, il est temps de vous donner des idées de patrons de cousettes pour que vous puissiez vivre cette période menstruelle du mieux possibles, avec des vêtements confortables.

Quel vêtement porter pour ne pas accentuer la douleur ? 

Petite précision : Les photos qui vont suivre ont été prises sur les sites internet de chacun des créateurs de patrons mentionnés. J’ai aussi mis des liens pour chaque patron et pour vous montrer mes cousettes associées.

Ok nous souffrons, mais est-il possible de “libérer” nos douleurs un peu grâce à nos vêtements, de les rendre moins oppressantes ? Moi je dis oui ! Attention, je ne vous promets pas que vos douleurs passeront comme par magie. Mais se sentir à l’aise dans ces vêtements, libre de ses mouvements et pas serré, c’est quand même déjà un premier pas. 

Les sous-vêtements  

Que vous soyez plutôt serviettes hygiéniques, tampons, ou cup, il vous faudra trouver la tenue adaptée à votre flux et la zone de votre douleur. Par exemple, si vos douleurs sont situées sur la sangle abdominale, privilégier un bas plutôt taille basse. Si au contraire vous avez des douleurs au niveau des ovaires ou de l’utérus, alors favoriser une culotte ou un shorty taille haute.  

Mais commençons par le commencement… Les protections périodiques lavables.

J’entend déjà certaines personnes dire “oh mon dieu on revient 40 ans en arrière !”, “c’est sale”, etc. Ici je mets en avant quelques patrons pour en réaliser, libre à vous de le faire ou pas. Je ne souhaite pas lancer de polémique 😉 Certaines femmes sont allergiques au serviette hygiénique – mon cas avec certaines marques – et il me paraît donc intéressant de pouvoir avoir une ou plusieurs alternatives si besoin.

Serviette hygiénique lavable (2 tailles) – l’Usine à Bulle

Le site L’Usine à Bulle offre le patron de 2 tailles de serviettes hygiéniques. Pas besoin d’inscription pour les télécharger et le tuto est une vidéo.

Serviette hygiénique lavable (3 tailles) – Clématisse Patterns

Voici un autre patron gratuit, avec une autre forme de serviette. Le patron est à télécharger sur le site directement, avec le pas-à-pas.

Il existe en 3 tailles : S, M et L

Serviette hygiénique lavable (4 tailles) – Cousu Bio

Ce patron est gratuit si vous vous inscrivez à leur site internet. Libre à vous de vouloir le télécharger ou non. Mais ici, 4 tailles sont offertes :

  • T1 : protège-slip 17×7 cm (sans éponge)
  • T2: SHL 20×7 cm
  • T3: SHL 25×8 cm
  • T4: SHL 28×8 cm (avec double éponge)

Culotte menstruelle Eternité – Etoffe Malicieuse

Pas besoin de rajouter une protection hygiénique lavable, la culotte menstruelle a déjà cette protection intégrée.

Taille : 32 -> 52

Passons à présent aux sous-vêtements “classiques”.

Culotte Paola – Petit Patron 

La culotte Paola présentée en deux hauteurs : taille basse et taille haute. Avec ce modèle vous avez donc les deux choix qui s’offre à vous suivant l’évolution de votre douleur. Son avantage aussi est qu’elle est conçue pour une grande amplitude de taille. Margaux a pensé à toutes les femmes ! 

Taille : 34 -> 56 

Culotte haute Simone – Atelier Guillemette

La culotte Simone est très taille haute, elle permet de bien libérer le bas de votre ventre.

Taille : 36 -> 46

Niveau soutien-gorge, la poitrine a tendance à grossir pendant cette période, évitez donc des soutiens-gorge avec coques ou push-up. Cela réduira votre capacité à inspirer profondément et vous aurez la sensation d’être oppressé. Privilégier donc un soutien-gorge corbeille ou emboitant, simple. Les soutiens-gorge “triangle” sont également bien si vous avez une petite poitrine pour éviter les armatures.  

Soutien-gorge Marcus – Petit Patron  

C’est un modèle sans armature. Il en existe bien d’autres bien sûr, mais je trouve ce modèle plus girly avec son option “petit froufrou” sur le bas. Il est assorti à la culotte Paola mais ne va pas au de la taille 44 car il n’offre pas suffisamment de maintien sans armature. 

Taille : ne va pas au delà du 100 C/D

Soutien-gorge Smootie – Fitiyoo

Ce soutien-gorge est sans armature et hyper féminin je trouve. Il est prévu pour les grandes tailles aussi.

Taille : XS -> 3XL

Et le top du top ? Ne pas en porter ! C’est le bonheur absolu quand je suis en vacances 😉  

Les vêtements pour traîner à la maison

Si vous n’êtes pas bien et que vous pouvez être chez vous, alors c’est le mieux. La tenue sera bien plus loose libératrice de la zone douloureuse. Une bonne bouillotte contre le ventre et une série Netflix, il n’y a rien de mieux pour compléter la tenue 😉

Le legging Molly – Studio Calicot 

Portant pas mal de legging à la maison, je peux vous dire qu’il n’est pas toujours confortable d’avoir l’élastique autour de la taille. Le patron Molly semble plus confortable avec sa ceinture croisée et rabaissée sur le devant. Je n’ai pas testé encore… vous me direz 😉

Taille : XS -> XL 

Pantalon Basic 4 – La jolie Girafe 

Ce pantalon a une coupe large et son gros avantage est que sur le devant il n’a pas de fixation. Il est maintenu grâce à un élastique mais se trouvant dans le dos. La pression ne se fait donc pas sur le ventre. 

Taille : S -> XL 

Robe Dune (et débardeur) – Camimade 

C’est une robe mais aussi un débardeur. La coupe est plutôt trapèze et donc confortable. 

Taille : 34 -> 48 

Une combi-short peut être intéressante aussi, car elle permet d’avoir une tenue complète sans avoir besoin de resserrer la taille pour maintenir le bas. J’ai repéré notamment celle-ci : 

L’accessible – La Jolie Girafe 

Version pantalon ou short, elle a l’avantage de ne pas avoir d’élastique à la taille, mais un lien. Vous pouvez donc choisir la force du serrage.

Taille : S -> 4XL 

Ensemble homewear legging/t-shirt – My Super Bison  

Ce patron est composé d’un pantalon legging et d’un t-shirt à manches longues. L’avantage ici est que le pantalon est à coudre en jersey. Il y a un petit lien à mettre. Un élastique doit été mis également mais si votre jersey est de bonne qualité et plutôt épais vous pouvez faire l’impasse dessus et tenir votre pantalon juste avec le lien si besoin. 

Taille : 34 -> 50 

Peignoir Duchesse – Mouna Sew 

C’est l’arme cocooning par excellence ! Mais attention avec la ceinture qui peut serrer au mauvais endroit. Pour la fermer pendant cette période, vous pouvez aussi utiliser une grosse épingle à nourrice 😉

Taille : 34 -> 50 

Patron PDF ou Pochette

Les pantalons  

J’ai privilégié ici des modèles resserrés à la taille par un lien (modulable pendant la journée) et non un élastique faisant tout le tour ou un bouton simple. Vous risquez d’être trop serré et que cela vous fasse mal en étant assise.  

Il y en a aussi avec un devant “classique” (avec lien ou pas) et un élastique positionné uniquement dans le dos. Vous pourrez alors ajuster le lien pour limiter la pression ou le défaire en cas de grosse douleur.  Il est possible aussi de mettre un élastique un peu moins serré dans le dos au moment de coudre.

Si vous souhaitez porter un short, c’est finalement le même principe mais en version courte.  

On va éviter de porter un jean (surtout taille haute) car il ne pourra être ajusté que si vous ouvrez le bouton. A la maison ça passe, mais au boulot c’est plus compliqué, ah ah 😉 

Le legging Molly – Studio Calicot 

Ce patron se retrouve ici aussi selon moi. Utilisez un jersey “habillé” pour lui donner un côté plus “working girl” (simili cuir extensible, noir, jersey milano, jersey enduit, à paillettes, etc.).  

Taille : XS -> XL 

Pantalon Cléome – Blousette Rose 

C’est typiquement un pantalon chic que l’on peut porter pendant nos règles. Il est fermé sur le devant par un bouton pression, caché par un nœud. En cas de douleur vous pouvez donc facilement ouvrir le bouton et desserrer un peu le nœud tout en gardant un look décent 😉 

Taille : 34 -> 48 

Pantalon Sophie – Cha’ Couds

Le pantalon Sophie de Cha’Coud est le modèle que je porte sur la première photo de l’article. Il est très confortable et le petit nœud devant apporte une touche féminine au pantalon. Il a une ceinture élastiquée dans le dos et sur le devant un nœud. Son faux ourlet retroussé et sa fausse braguette en font une cousette plutôt rapide. Je l’ai cousu et il taille parfaitement pour moi !

Taille : 34 – 44

Pantalon Channing – Colette Pattern 

C’est le même principe que le pantalon précédent, sans la ceinture. Ce joli pantalon carotte est très chic et féminin, parfait dans cette période où c’est plutôt dur de se projeter pour aller au travail. Il y a un élastique dans le dos et une fausse braguette sur le devant. C’est un patron qui paraît donc très simple à réaliser (je ne l’ai pas cousu). 

Taille américaine : 0 -> 26 

Le petit Gibus – Delphine Morissette 

Dans le même type de pantalon vous avez aussi celui-ci. Il existe en coupe droite ou plus resserré pour un look aussi boyish. 

Taille : 34 -> 54 

Le Jumpy – Ready to sew 

C’est un pantalon qui a du style, une coupe super sympa et un avantage de taille : le devant est fermé par un gros nœud. Il n’y a rien d’autre que le nœud pour le fermer. Vous pouvez donc moduler le serrage pour limiter la pression sur le ventre. 

Taille : 32 -> 46 

Pantalon Emerson – True Bias (anglais) 

Ce pantalon est très bien si vos douleurs se situent sur le bas-ventre car sa taille est haute. Sur le devant il n’y a qu’une simple bande de ceinture, tandis que dans le dos il y a une ceinture élastiquée. 

Taille : 32 -> 46 

Les combinaisons 

Alors oui, je vous entends déjà dire “non mais une combinaison ce n’est pas pratique !”. Certes, mais ici on cherche à limiter ses douleurs. Et quoi de mieux que de ne pas avoir du tout la taille touchée par un vêtement, tout en étant habillé ? La combinaison bien sûr !  

Bon… si comme moi vous devez allez aux toilettes toutes les 2 minutes, oublié ça tout de suite, ah ah ! Mais comme on est toutes différentes, je vous en mets quelques unes quand même.

Jean-Paul – Ready to sew 

Parfaite pour un look masculin-féminin, cette combinaison n’a pas d’élastique à la taille ! Bingo ! Elle se décline avec les manches courtes ou longues.  

Tailles : 32 -> 46 

I am colibri – I am patterns 

Voilà une petite salopette bien sympa, idéal pour toutes les saisons puisqu’elle existe en version short et pantalon. 

Taille : 36 -> 46 

Amélie – Coralie Bijasson 

La combinaison Amélie est clairement la plus chic des 3, mais elle est aussi la plus serrée. J’ai hésité à la présenter, mais je la trouvais super sympa quand même.

Elle a une coupe droite et 2 bretelles croisées. Au niveau du ventre une simple couture fait office de raccord entre le haut et le bas du vêtement. Attention à bien ajuster la ligne de taille pour qu’elle ne vous fasse pas mal en position assise.

Tailles : 34 -> 46 

Les hauts 

Il y a bien sûr beaucoup de blouses, tops, chemises, et autres hauts, sur le marché des patrons de couture. Je ne peux donc pas vous les montrer tous. Je vous fais ici ma petite sélection coup de cœur par rapport à notre problème de douleur. 

T-shirt Jeanne (existe aussi en robe et sweat) – Ready to Sew 

C’est la base d’un dressing confortable : le t-shirt en jersey ! Le patron Jeanne est aussi décliné en robe et sweat. Je l’ai déjà cousu, attention il taille grand ! (mes version ICI et ICI).

Taille : 32 -> 46 

Tunique Eileen (version robe aussi) – Coralie Bijasson 

Cette petite tunique Eileen est chic avec ces petits plis sur le devant et suffisamment ample pour être complètement libéré à la taille. Vous pouvez la rallonger un peu pour la porter sur un legging en couvrant légèrement vos fesses.  C’est aussi une blouse que j’ai cousu ICI.

Taille : 34 -> 48 

Top Panama –Maison Fauve 

Ce top/blouse a plus d’un tour dans son sac ! Avec ou sans manche, avec ou sans col, des petits détails dans le dos, et tout ça avec une belle amplitude.  Encore un top que j’ai cousu, mais je n’ai pas pris encore en photo…

Taille : 34 -> 56 

Blouse Patti – Dress Your Body 

La blouse Patti est un peu moins ample, mais a quand même une belle aisance. Son joli col est un atout certain 😉 

Taille : 34 -> 46 

Blouse Envol – Atelier Scammit 

C’est la marque des petits hauts sympas ! Je vous mets la blouse Envol mais sur son site vous en trouverez d’autres 😉 Cette petite blouse est ample et très féminine avec sa bande de boutonnage sur le devant. Elle est parfaite pour aller au travail par exemple. 

Taille : 34 -> 48 

Blouse Eugenie (existe aussi en robe) – Atelier Scammit 

Allez, je vous en mets une deuxième pour la route 😉 J’ai cousu la blouse Eugénie et elle est très confortable. Attention au décolleté plongeant par contre !  Voici ma version cousue de la blouse Eugénie ici.

Taille : 34 -> 48 

Les robes 

Ce n’est pas ce que je porterais en premier pour être à l’aise quand j’ai mes règles, j’aime avoir un pantalon pendant cette période malgré tout. Mais je vous ai trouvé quelques patrons confortables. Il en faut pour toutes 😉 

Robe Malo – Anne Kerdilès 

Pour être à l’aise je vous conseille la robe Malo de Anne Kerdilès. Sa coupe légèrement trapèze permet de cacher votre petit bidou spécial “règle”. Préférez la coudre sans manches car j’ai cousu une version avec manche et… oh mon Dieu j’avais les bras super serrés ! Par contre en retirant les manches ma robe était parfaite. Vous pouvez aussi ajouter les petits mancherons, ou alors faire une toile pour vérifier si la taille des manches vous correspond 😉 Retrouvez ma version sur instagram

Taille : 34 -> 48 

Robe In the Sun – Dress Your Body 

C’est la petite robe parfaite ! Elle est déjà top en temps normal, mais là c’est le grand confort. Il n’y a pas du tout de serrage à la taille et malgré tout la robe est super féminine. Son petit frou frou permet d’ajouter une petite touche #sezanelike canonissime. Je l’ai cousu en robe ICI et en top ICI (avec ajout de manches du bar à manche gratuit). 

Taille : 34 -> 46 

Robe Délice – My Super Bison 

La robe Délice est une robe (déclinée en top aussi) avec une partie buste très long, ce qui fait que vous n’avez pas de ligne de taille qui risque de vous serrer. Le volant formant la partie jupe est bordé par un froufrou. Un modèle bohème chic comme on aime ! 

Taille : 34 -> 50 

La salopette-robe – Make It Yours 

Deux versions sont proposées pour ce patron : version short ou robe. Ici la taille est bien dégagée, vous avez clairement la place de voir votre ventre gonfler un peu pendant cette période. 

Taille : 34 -> 42 

Robe sweat Olive – Studio Calicot 

Quoi de mieux qu’une bonne robe sweat douillette pour être enveloppée par un peu de douceur en ce moment difficile ?  

Taille : XS -> XL 

Robe Mana – Chez Machine 

Cette marque a malheureusement fermé son site internet, mais elle a remis quelques-uns de ses patrons sur la plateforme Makerist. La robe Mana a une coupe très sympa avec son empiècement en V. Point supplémentaire, le patron va jusqu’au 56 !  

Taille : 32 -> 56 

Robe Jeannette – Ready to Sew 

Jeanette est une robe faite en deux parties: le haut est ajusté aux épaules et s’évase sous la poitrine, et la jupe cousue d’une seule pièce de tissu sans couture sur les côtés. Elle est conçue avec des manches courtes et des manches longues. 

Taille : 32 -> 46 

Robe Myosotis – Deer and Doe 

Féminine et ample, la robe myosotis est une robe-chemise oversize avec des poches . Version A manches et jupe à volants, version B manches et jupe sans volants. 

Taille : 34 -> 52 

Robe longue Trésor – My Super Bison 

Cette robe longue est top pour n’avoir aucune démarcation à la taille et avoir un sentiment d’être camouflé, tout en restant féminine. Look bohème garanti ! Je l’ai cousu en version courte et le patron taille très bien, je n’ai pas eu d’ajustement à faire. Le patron existe en version été ou hiver. Je l’ai cousu cet été et la patron taille très bien (j’ai pas publié la photo sur Instagram encore… oups)

Taille : 34 -> 50 

Les pulls et gilets 

Sweat Courcelles : Cozy Little World 

Il est la base du confort : le sweat simple !  Avec ce modèle il est fourni le gilet Monceau (au centre sur la photo). J’ai fait un tuto sur le blog pour féminiser l’encolure intitulé “comment coudre un col V ?

Taille : 34 -> 52 

Sweat Andréa – Petit Patron 

Le sweat André est très confortable et original avec des empiècements. Je l’ai déjà cousu et il est top ! Des explications sont faites aussi pour le transformer en sweat simple. Retrouvez mes versions ICI et ICI . Mon tuto du col V est adaptable ici aussi 😉

Le petit + : il existe en version homme et enfant, et se vend aussi en pack famille pour un prix plus doux.

Taille : 34 -> 56 

Pull ample Pixie– Studio Calicot 

Quoi de mieux qu’un pull bien ample pour se sentir bien ! Je me suis cousu une version rose, que vous pouvez découvrir ICI.

Taille : XS -> XL 

Sweat Livia – My Super Bison 

Si vous êtes obligé d’aller au travail avec un peu plus de style qu’un simple sweat, alors choisissez le sweat Livia. Il a de jolis détails au col et aux manches grâce à l’ajout de volant, dans un effet « chemise sous le pull ». 

Taille : 34 -> 50 

Gilet Isidore – Petit Patron

Ce gilet est parfait pour être à l’aise. Préférez à ce moment là, la version dans la ceinture. Avec une maille légère c’est parfait ! J’ai cousu 2 versions courtes sans ceinture (pas pris en photo encore, désolé). J’adore ce patron, il fait parti de mes indispensables maintenant.

Taille : 34 -> 56

Gilet Cannelle – Christelle Coud / Christelle Beneytout 

Ce gilet est entièrement ouvert sur le devant. Il est long et permet de cacher les fesses 😉 

Taille non renseignée sur le site.

Je ne mets pas de patron de vestes ou de manteaux dans l’article car étant un vêtement que l’on ne porte pas longtemps, je ne pense pas qu’il ait une incidence sur notre douleur. Mais dites-moi ce que vous en pensez, je le rajouterais en fonction 😉

Voilà, j’espère que cet instant confidence et que cette revue vous aura plu et surtout qu’elle vous sera utile. J’espère aussi avoir pu vous sensibiliser à l’endométriose, qui est un fléau pour les femmes qui en souffrent.

Dites-moi en commentaire ce que vous en avez pensé ? Ce type d’article qui propose des patrons par thème vous plait ? Avez-vous, vous aussi des douleurs et des vêtements fétiches pendant cette période ?


Et sinon… épinglez-moi sur Pinterest !

Newsletter Nom d'une couture !

You have Successfully Subscribed!