Depuis maintenant 1 an, je télétravaille 2 jours par semaine. Cela me permet de ne pas faire les trajets maison/travail et de pouvoir dormir plus longtemps le matin. Mine de rien, cela joue beaucoup sur ma qualité de vie et ma fatigue due à mon endométriose. C’est d’ailleurs la médecine du travail qui me l’a imposé pour m’aider à reprendre le dessus après mon opération.

RDV dans cet article pour en savoir plus sur mon endométriose, et sur cette publication IG aussi.

Le problème avec le télétravail c’est que… je me caille !!! J’ai froid en permanence. Je reste statique à l’ordinateur, la main sur la souris. Alors, je suis comme une petite mamie, je me mets un plaid sur les genoux, mon chat, et je porte une veste polaire… mais on ne peut pas dire que ce soit l’idéal ! (enfin le chat est content, ah ah !)

Alors ça m’a fait tilt ! Pourquoi ne pas me coudre une tenue cocooning et chaude pour le télétravail, tout en me garantissant un chouette look pour participer aux visioconférences.

Bingo ! Ni une ni deux, je suis partie trouver mes fournitures (tissu et mercerie) chez Mercerie Snaply. Pour les patrons, j’avais déjà tout en stock.

Bien sûr vous pouvez transposer cette idée pour trainer à la maison, tranquilou. Pas besoin forcément de télétravailler pour en profiter et s’en coudre un 😉

Trouver le bon tissu !

Pour moi, c’est finalement la base avant même de trouver les patrons de couture qui y seront associés : trouver le bon tissu, chaud, douillet, enveloppant. Celui qui nous donne du réconfort et du kiffe. Sans oublier le style ! Parce qu’en télétravail c’est important quand même 😉

Depuis que j’ai découvert le site en ligne Mercerie Snaply, on ne m’arrête plus ! C’est une mine d’or ce site pour tou.tes couturier.es.

Retrouvez mon avis complet sur le site Mercerie-Snaply dans l’article du cardigan Jamie.

En fait, je voulais avoir un vêtement dans la même matière que mon plaid fétiche. J’ai finalement trouvé un tissu Polaire ultra doux. Je l’ai choisi en Lilas mais, comme toujours avec Mercerie Snaply, il existe dans une multitude de couleurs. Bleu marine, bordeaux, rose pâle, bleu roi… il y a l’embarra du choix ! J’ai d’ailleurs eu beaucoup de mal à me décider. J’étais initialement parti sur le sweat en bleu marine et le bas en bleu ciel. Mais ce dernier était épuisé au moment de ma commande, oups ! Pas de panique si jamais ça vous arrive, c’est un tissu qui est suivi et qui revient donc souvent en stock.

*hors bons d’achats et univers Cricut

En plein dans une période de lilas, mauve, violet… c’est finalement sur le lilas que j’ai jeté mon dévolu. De prime abord il peut sembler plus « vêtement d’intérieur » mais en faites, une fois dépareillé, le sweat peut tout à fait se porter au quotidien avec un jean.

Niveau douceur, il est pile comme je voulais : d’une douceur incroyable ! Le côté endroit est doux et légèrement « brillant » et le côté envers plus duveteux et mat.

Retrouvez en vidéo la présentation du tissu dans mes stories permanentes sur mon compte Instagram.

La mercerie associée au tissu

Je continue les présentation des fournitures avec la mercerie. C’est aussi l’arme fatale de Mercerie Snaply ! On peut parfaitement assortir ses fils à ses tissus. Ici, j’ai quand même choisi une couleur peu commune avec ce Lilas, eh bien j’ai trouvé le fil Snaply Premium (ref. 38 lilas) et les cônes pour ma surjeteuse (D119), assortis. Ma bobine est légèrement plus foncée, mais la tonalité de lilas est la même. Et dans les poils du polaire, on ne voit rien du tout 😉

*hors bons d’achats et univers Cricut

Pour mon sweat j’ai mis des petits boutons aux reflets argentés sur l’épaule. Je les avais chinés sur un vide grenier, il y a fort longtemps.

Enfin, pour le pantalon j’ai associé un zip lilas. Je vous en reparle plus bas dans l’article.

Et les patrons dans tout ça ?

Le sweat I am Lion – I am Patterns

Je souhaitais un patron de sweat qui ne soit pas le « sweat basique », je voulais un peu de fun, et d’originalité pour apporter un peu de style à ma tenue cocooning de télétravail.

C’est en rangeant ma patronthèque, que je me suis rappelée que j’avais acheté le patron du sweat I am Lion de I am Patterns. Il est d’ailleurs vendu avec un autre patron de sweat, le I am zèbre. Ce dernier peut tout à fait convenir aussi. A vous de voir celui qui vous plait le plus pour votre tenue de télétravail.

I am Lion est un patron de sweat avec des manches type ballon.

Caractéristiques du patron :

Mes modifications

Comme je voulais du confort, j’ai choisi de surtailler le sweat I am Lion, et donc de la couper en taille 38 au lieu du 36. Cela convient très bien aussi vu que mon tissu n’est pas hyper extensible.

Astuce : Au niveau de l’assemblage des poignets de manches sur bord de la manche, j’avais un problème de manque d’élasticité. Comme pour mon gilet Jamie, j’ai passé un fil de fronces sur le bas de la manche pour le rétrécir un peu. J’ai ensuite pu l’aligner au poignet et faire mon surjet. N’oubliez pas de retirer le fil de fronces pour récupérer votre élasticité 😉

La patte de boutonnage

Le sweat a une patte de boutonnage sur l’épaule gauche. Je ne l’ai pas faite entièrement. Disons que je l’ai « condamnée » en cousant la bande d’encolure comme pour un sweat « classique ». Ma tête passe, ouf !

Attention, dans le pas-à-pas, il est noté qu’il faut recouper de 3 cm l’une des épaules sur le côté droit (devant + dos). Posez bien vos « devant et dos » envers contre envers, comme si votre sweat était terminé. Mettez une petite pince à l’endroit que vous devez couper. Cela vous évitera de vous tromper 😉

Au premier essayage j’ai trouvé les manches trop longues. Cela plissait au niveau les bras, on aurait dit un shar-pei (oui oui, le chien !). Pour éviter de tout redémonter, j’ai simplement décousu les poignets de manches et les ai raccourci pour garder 6 cm de hauteur. On perd l’idée première du poignet haut, mais finalement je préfère ainsi. Après coup, j’aurais pu garder 8 cm au lieu de 6, mais bon c’est fait…

Au final je suis carrément fan de mon sweat dans ce tissu polaire Lilas Mercerie Snaply. Il est doux et chaud, pile comme je le souhaitais. De plus, je peux le porter sans problème avec un jean et un col amovible Capucine pour lui le rendre « télétravail compatible » et même portable au quotidien. J’adore ! Je le porte tout le temps… le plus dur c’est de le lâcher pour le laver, ah ah !

Mon col amovible Capucine

Pour le télétravail, je le porte avec un col amovible Capucine. Vous ne connaissez pas ce patron ? Je l’ai créé l’année dernière ! Il permet de pimper rapidement, n’importe quel pull, sweat, ou tout autre vêtement. Le patron Capucine permet de coudre 8 versions de cols différents.

Le pantalon Nelli – Studio Schnitriff

Il y a peu, j’ai cousu un t-shirt de cette marque et j’ai été très déçu du rendu. J’en ai même fait une publication sur IG. Comme j’avais le patron du pantalon Nelli dans ma patronthèque et qu’il collait parfaitement au style que je voulais, j’ai décidé de me faire une toile. Oui, vous lisez bien… j’ai cousu une toile ! Moi qui n’en fais jamais, cette fois-ci j’ai eu peur de couper mon merveilleux tissu polaire Snaply.

Caractéristiques du patron Nelli :

  • PDF
  • Taille XS à XXL
  • Marges de couture non comprises !
  • Format A4 (11 pages de pas-à-pas)

Mes modifications

J’ai été lire les avis sur la fiche du patron de Makerist et j’ai vu que plusieurs personnes trouvaient qu’il taillait grand et qu’il était court de jambe.

Suivant les préconisations du tableau de tailles fourni et les recommandations, j’ai choisi de coudre la taille S. J’ai aussi rallongé les jambes de 5 cm (je mesure 1m61). J’aurais pu le faire de 7-8 cm sans problème.

Pour ma toile j’ai pris un jersey qui me restait dans mon stock et hop en 2h c’était plié ! Nelli est hyper rapide à faire à la surjeteuse ! Le montage des jambes entre-elles est très astucieux.

Patron validé, j’ai pu faire ma version définitive. Mais c’était sans compter que le taux d’élasticité n’était pas le même entre mon jersey et mon tissu polaire… impossible de passer les fesses, oups !

J’ai passé une nouvelle commande chez Mercerie Snaply pour trouver le zip parfait (Lila clair D268). J’ai finalement trouvé un zip vendu par 3 mètres et fourni avec 12 curseurs. Je trouve ça super pour faire ses propres fermetures éclair ! J’ai pris en même temps le petit outil « Snaply wonder Zip » qui permet d’insérer le curseur. Une révolution ce truc ! Et une fois qu’on a acheté l’appareil, c’est bien moins cher que d’acheter des zips tout faits. Et au moins, on peut les faire à la longueur que l’on veut, on gâche beaucoup moins de matière première. J’ai pris aussi des arrêtoirs, mais on peut faire sans je pense. Et puis j’ai rajouter un petit Charms « arc-en-ciel » pour ajouter une touche de fun.

*hors bons d’achats et univers Cricut

Donc j’ai finalement redécousu la ceinture et le côté du pantalon sur 10-12 cm, pour ajouter mon zip. Ce n’était pas simple car il aurait fallu que je découse bien plus. Donc pensez à l’ajouter dès le début 😉 ça se fera tout seul !

Pour customise mon pantalon, j’ai rajouté une petite pampille arc-en-ciel. Elle n’est pas trop chou ?

Voilà donc pour ma nouvelle tenue cocooning créée pour le télétravail. Elle est testée et approuvée ! Je la porte d’ailleurs très souvent en dehors de ma période de boulot. Je suis tellement bien dedans !

La coudre c’est l’adopter, ah ah !

Alors que pensez-vous de ces nouvelles cousettes ? ça vous tente de vous coudre une tenue cocooning ? Vous aussi vous télétravailler et avez froid ?

Dites-moi tout !

Et sinon… épinglez-moi sur Pinterest !

Newsletter Nom d'une couture !

You have Successfully Subscribed!