Zéphyr, ma petite robe noire

Zéphyr, ma petite robe noire / Nom d'une couture !

Mille ans après tout le monde, je me suis enfin décidée (en décembre dernier…) à réaliser la robe Zéphyr de Deer and Doe. Il était temps !

Depuis plusieurs mois déjà, les versions de la robe Zéphyr fleurissement sur internet. On en retrouve des fleuries façons flower-power, des bicolores pour un look trendy, des rayés pour un esprit marinière, etc. Moi j’ai voulu pour ma première robe zéphyr – Oui parce qu’il y en aura d’autres c’est sur ! – une robe classique et passe partout, une petite robe noire.

Un patron simple

Deer and Doe est une marque de patron indépendant dont je vous ai déjà parlé (ici) et que j’affectionne vraiment. Leurs patrons sont plutôt simples et ils proposent une gamme assez large, avec des niveaux de difficulté variés, ce qui permet même à une couturière débutante de se lancer. Il ne faut pas hésiter !

Ça c’était pour la partie générale, maintenant place à la robe Zéphyr !

Trois versions sont proposées pour ce patron : la version A avec un col fermé et rond, la version B avec un décolleté V et la version C qui permet de dissocier la robe en un top et une jupe – je n’ai pas vu beaucoup de version du top, mais la jupe fait fureur sur la toile 😉 .

Nom d'une couture ! patron robe zéphyr deer and doe

J’ai choisi la version B car avec son décolleté plongeant çà me bottait bien ! Et puis ayant une petite poitrine, j’ai – pour une fois – suivi les conseils de notre chère Cristina« Ma chériiiiiieeee, petite poitrine = Maxiii décolleté » Vous voyez ce que je veux dire ?!

Bref, concernant les pièces du patron, elles sont plutôt nombreuses. Il y a quand même trois empiècements devant et pareils pour le dos, sans parler des deux pans de la jupe, et des bandes d’encolures et d’emmanchures. Mais je vous rassure, cela ne demande pas non plus 2 mètres de tissu !

L’explication : un manuel très bien illustré

Le petit guide qui est fourni avec le patron Zéphyr (un en français et un autre en anglais) est comme toujours très clair. Je n’ai pas eu de point de blocage particulier.

J’ai vu sur internet, que plusieurs couturières avaient eu des difficultés à comprendre les explications pour la mise en place de la bande d’encolure V. Pour ma part, je trouve les explications limpides. C’est comme toujours, des fois on ne bloque pas toute au même endroit ! Je me suis vu galérer sur le montage d’un poignet de manche alors que pour certaine cela passait tout seul et au contraire comme ici, comprendre le truc qui en repoussait d’autres… Décidément on est vraiment toutes différentes malgré notre passion commune pour la couture 😉 C’est ce qui est chouette je trouve dans la couture, cela nous permet de nous entraider toute ensemble ! Quand on a une difficulté, on trouvera toujours quelqu’un pour nous débloquer la situation, nous trouver le petit quelque chose qui nous manque. C’est vraiment un univers magique ! D’ailleurs si vous avez besoin n’hésitez pas à me poser vos questions ici ou par mail via l’onglet contact. Je me ferais un plaisir de vous répondre !

Zéphyr, ma petite robe noire / Nom d'une couture !

Le tissu parfait pour une bonne tenue !

Comme vous le savez, je ne suis pas très doué pour reconnaitre le type de tissu que j’ai entre les mains. Je pense que je ne suis pas la seule, hein 😉 En tout cas je pense que le tissu est un jersey de coton épais. Il présente une bonne tenue. Ça tombe bien, c’est ce que préconise Deer and Doe sur son blog !

Zéphyr, ma petite robe noire / Nom d'une couture !

C’est un coupon que j’ai acheté dans l’entrepôt de Ramon lors du café couture de Noël dont je vous avais parlé dans mon précédent post (ici). Mais siiiiii, vous vous souvenez, le Super, Méga, Giga entrepôt de la mort qui tue, rempli de tissus !!! Et ben il venait de là. Et parce que j’étais sûr qu’il allait être magique, j’en avais pris 5 mètres – rien que çà !!!

Je vous passe le détail du « il est noir » çà je vous l’ai dit plus haut.

Une réalisation toute en douceur

Parce que, comme je vous l’ai dit plus haut, le patron Zéphyr est simple et les explications au top, la réalisation ne pouvait qu’aller bien.

J’ai quand même bloqué un peu en amont, pour savoir en quelle taille j’allais la faire car j’avais un doute entre couper en 34 en intégralité ou couper le haut du buste en 34 puis partir en 36 à partir du milieu comme je fais normalement avec les patrons Deer and doe… Humm dilemme… et puis je me suis dit : bon allez, le tissu est élastique, je pars sur un 34 ! Vous aussi vous avez la même petite voix dans la tête des fois ?? En la portant maintenant, je pense que la deuxième solution aurait peut-être été mieux, je reverrais ma copie pour la prochaine je pense.

Si jamais vous vous trompez d’une taille en dessous, et que vous trouver du coup que la robe vous serre, vous pouvez toujours utiliser le découd-vite – l’arme fatale ! , découdre à l’endroit qui pose problème et recoudre avec une marge de couture plus petite – des fois il m’arrive de faire çà directement si je sais que çà risque de serrer un peu à la taille et au pire je reprends si en fait la marge de couture initiale était la bonne. Mais gare à la surjeteuse qui coupe le tissu en même temps !

Mon petit conseil : Si vous réalisez des modifications en cours de couture, pensez à bien les noter sur un carnet ou directement sur votre patron décalqué (pas l’original hein !) pour plus de facilité la prochaine fois que vous voudrez le refaire. Ba il faut l’avouer, on est un peu tête en l’air nous les filles et quelques semaines voir mois après on ne se souvient pas forcément de tout – chut faut pas le dire 😉 – surtout qu’on coud beaucoup !

Bon revenons à nos moutons, enfin à notre robe zéphyr…

Pour une finition parfaite, et parce que mon chéri m’a fait un super cadeau pour mes 31 bougies, j’ai pu réaliser la robe à 75 % à la surjeteuse. Je dis 75 % car j’ai tout de même piqué à ma machine à coudre le petit raccord entre le buste et la jupe pour un alignement parfait avant de surjeter tout le côté – trop galère encore pour moi à la surjeteuse, mais je compte bien y arriver un jour. J’ai également fait le montage des emmanchures avec ma machine avant de faire la finition à la surjeteuse – Heuuu, on peut le faire directement aussi mais j’ai pas réussi 🙁 . Et pour finir, j’ai réalisé toutes les surpiqures avec une aiguille double, cela donne un aspect semblable aux vêtements du commerce.

Zéphyr, ma petite robe noire / Nom d'une couture !

Je suis très contente de moi – je peux même oser dire fière (on a le droit des fois) – car je trouve que ma robe a de jolies finitions. Je me suis bien appliqué à coudre droit – comme d’habitude quand même ! – et je trouve qu’avec l’aiguille double cela se remarque encore plus.

La robe me moulant pas mal, le surjet réalisé en 4 fils, me permet de ne pas entendre craquer les coutures quand je la retire (au chausse-pied un peu) et çà je peux vous dire que çà change des vêtements du commerce. Combien de fois j’ai essayé des robes fourreaux en magasin que j’entendais déjà craquer – Rrrrr.

Mes futures modifications

Malgré un tombé que j’aime beaucoup, je pense apporter quelques modifications. Tout d’abord je pense redescendre les emmanchures d’un centimètre et demi. Celles-ci me serrent un peu et remontent sous mes bras – moyen pour un confort toute la journée…

Zéphyr, ma petite robe noire / Nom d'une couture !

Ensuite, je trouve que la taille est un peu haute. Mon chéri est du même avis que moi, du coup je pense la redescendre de 3 centimètres. Vous avez d’ailleurs une ligne sur chacune des pièces du patron où il est mentionné « allonger, raccourcir », cela vous donne l’endroit exact où il faut faire la modification. Je vous ai expliqué comment faire avec mon perfecto Mona (ici).

Zéphyr, ma petite robe noire / Nom d'une couture !

Et pour finir, je pense faire l’élargissement du buste comme je vous ai expliquer plus haut.

Vous devez penser que du coup ma petite robe noire n’est pas au top et ne me va pas, mais en réalité malgré ces petits ajustements je suis FAN de ma zéphyr !

Nom d'une couture ! Zéphyr, ma petite robe noire

Zéphyr, ma petite robe noire / Nom d'une couture !

Zéphyr, ma petite robe noire / Nom d'une couture !

Voilà pour ma petite robe noire zéphyr, classique et intemporelle !

J’ai voulu tenter un look plus streetwear (que mon chéri n’aime pas trop…), à vous de me dire ce que vous en pensez 😉

Zéphyr, ma petite robe noire / Nom d'une couture !

Zéphyr, ma petite robe noire / Nom d'une couture !

Zéphyr, ma petite robe noire / Nom d'une couture !

Zéphyr, ma petite robe noire / Nom d'une couture !

Avec mes baskets à paillettes trop Girlys ! (Encore en vente chez André en beige, ici)

Basket à paillettes André chaussure / Nom d'une couture !

Voilà !

Zéphyr, ma petite robe noire / Nom d'une couture !

Qu’en pensez-vous de ma robe ? Avez-vous déjà fait ce patron ?

***

Patron : Robe zéphyr / Deer and Doe
Tissu : Jersey épais / Ramon (vendeur du marché Saint-Michel, Bordeaux)
Mercerie : du fil noir Gütermann / Mondial Tissus

____________________________

Newsletter : Oui je veux en découvrir plus !

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez mes nouveaux articles publiés.

____________________________

 

10 comments

  1. Chatkikou a dit :

    Cette Zéphir est superbe et effectivement peut se porter en toute occasion. Il suffit de l’accessoiriser autrement. Je n’aime pas trop le style streetwear avec les baskets, mais avec tes jolies bottines c’est​ parfait.
    Bonne journée.

  2. Lili50 a dit :

    Magnifique 👍Très bien réussie 👌Un petit boléro pour le printemps serait bien également, encore du travail, mais quand on aime c’est de l’amusement 😁🙋Bravo et bonne semaine

  3. Francoise a dit :

    Tres jolie robe qui te va tres bien. Comme ton chéri, je prefere avec les talons …
    Je me laisserai bien tenter par cette robe, mais j’en ai deja pleins mais pas une seule patineuse. Peur que ca ne m’aille pas… A voir

Laisser un commentaire